mercredi 10 septembre 2008

Le 10 août 2008


J'ai été chez le docteur ce matin. Pour Tommy je voulais m'assurer qu'il n'avait pas une otite puisqu'il hurle des heures durant la nuit depuis 2 semaines.

Je ne le savais pas puisque sans rendez-vous. Mais je suis tombée sur le docteur de la clinique spécialisé pour les enfants.

Eh bien même pas après 2 minutes dans son bureau que j'avais un papier prescription et le numéro de téléphone d'un centre a appelé pour faire voir mon gars rapidement à cause de son risque de T.E.D très élevé.

ENFIN un médecin qui connaissait ça et a bien pris au sérieux le problème.

Autre chose ma fille est venue avec moi. Rien de surprenant mais alors qu'on parlait moi et le docteur pendant que j'étais dans le bureau je lui disais comment j'étais fatiguée et que je perdais beaucoup de poids.

Lui de me répondre :
"on voit très bien le problème avec ce que je vois aujourd'hui. Tu en as plein les bras avec un enfant à risque élevé de T.E.D et une fille avec fort probabilité d'hyperactivité (TDA/H)"
Bref il m'expliquait que ce qu'il a pu observer rapidement de ma grande lorsque j'étais là était qu'il y a de grande chance qu'à l'école tombe un diagnostic de déficit d'attention. J'y ai déjà songé pour plusieurs raisons.. mais je ne pensais pas me faire dire ça ce matin par contre.

C'était les nouvelles du jour pour moi.

Il m'a dit que c'est possible que la petite dernière suive la lignée de mes deux "hors normes" comme il les a appelé.

Ah il ne faut pas penser que le docteur était méchant là. Il en a vu d'autres et était super gentil.

Pour ma grande c'est activité le plus possible surtout quand elle va entrer à l'école. C'est pas impossible qu'il se trompe aussi là-dessus là C'est rien de grave.

La suite

Je remercie encore grandement aujourd'hui ce médecin qui a pris la peine de m'écouter et prendre au sérieux les problèmes de mon garçon. C'est grâce à ce rendez-vous que j'ai poussée de façon sérieuse mes démarches mais aussi que je commence tranquillement pas vite à me faire à l'idée du diagnostic qui nous attend dans quelques mois.

Suite à ce rendez-vous j'ai rappeler le fameux travailleur social dont je parlais dans le message précédent. Ce travailleur qui va me dire que je ne devrais pas faire de démarches tant que je n'ai pas vu les éducateurs... alors qu'il me reconfirme le 3 mois d'attente.

Il faut comprendre que pour les cas d'autisme, un dépistage et suivi précoce est très important.

Je me suis obstinée avec lui et il a fini par m'expliquer dans mon secteur les démarches à faire. Je dois finalement voir un médecin qui doit remplir un formulaire à retourner au clsc. Le clsc s'occupe ensuite d'envoyer la demande à l'hopital.

Le formulaire

Lorsque j'ai su ça j'ai pris le téléphone et j'ai appelé le pédiatre que je n'avais pas vu depuis plus d'un an faute de places... et de babyboom. J'ai insisté gentiment auprès de la secrétaire en lui spécifiant l'urgence de la situation et j'ai pu avoir un rendez-vous 2 semaines plus tard. Mon pédiatre que j'adore nous a bien écouté et a rempli et faxé le formulaire au clsc le jour même de notre rendez-vous.

Téléphone au clsc la semaine suivante pour être certaine que le formulaire est bien rendu. On m'explique les démarches, mini questionnaire téléphonique qui s'occupe de cerner le problème. Ensuite la semaine suivante le responsable à une rencontre d'orientation qui décide si la demande est oui ou non envoyée à l'hopital. Dans notre cas il me confirme que la demande sera assurément transmise la semaine suivante.

Le 10 septembre 2008

La demande devrait avoir été envoyée aujourd'hui à l'hopital. Nous appelerons la semaine prochaine pour s'en assurer.

0 commentaires:

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008