mardi 8 mars 2011

Il était une fois la neige...


Il était une fois une petite puce qui avait peur de la neige.

La petite puce vit certaines angoisses face à la démarche dans la neige, elle n'a pas l'impression de toucher le sol directement, et c'est difficile. 

La petite puce a peur un peu lorsqu'il y a une pente... elle a peur de glisser et tomber.

La petite puce n'aime pas qu'il y ait de la neige sur elle, sur son manteau, ses mitaines, et attention le drame si son toutou tombe dans la neige.

La petite puce s'est beaucoup améliorée durant ces longues semaines d'hiver. Elle vit de beaux succès, elle est fière de monter sur une petite montagne!!!  Toutefois, on le voit dans ses yeux, elle travaille fort pour y arriver.

Arriva alors une grosse bordée de neige. Assez de neige pour en avoir, nous les adultes, jusqu'aux genoux.

Il fut alors un matin où la petite puce se réveilla et la simple vue de la neige dehors l'angoissait. Elle ne voulait pas ouvrir les stores pour ne pas voir dehors.

La petite puce me dit alors en regardant dehors. "Il y a beaucoup de neige".  Ses yeux, un peu inquiets... "Moi je vais tomber comme ça.... il y a trop de neige".

La petite puce est seulement derrière la fenêtre du salon.

Vint alors le temps de sortir un peu dehors. La petite puce est fière d'elle et réussit à monter sur un petit banc de neige, malgré qu'elle "cale" dans la quantité importante qui se trouve au sol.

Une quinzaine de minutes c'est le temps qu'elle tolère avant que l'angoisse ne reprenne le dessus.

Après une quinzaine de minutes, les yeux sont pleins d'eau, la petite puce a peur de tomber. Elle demande alors de rentrer dans la maison mais je lui explique qu'elle peut rester à coté de moi. Mais il y a de la neige par-dessus ses bottes. "Mais je vais tomber comme ça... je vais tomber dans le trou!".

Je propose alors à la petite puce de s'asseoir. "Regarge maman, ma main tombe dans le trou, regarde..."  me montre la petite puce en mettant sa main dans la neige.

La petite puce travaille fort plusieurs minutes pour surmonter son angoisse... elle est quand même fière d'elle d'y arriver, et à sa plus grande joie, je lui permets enfin de rentrer dans la maison.


C'est un petit pas de plus pour la petite puce, jusqu'à la prochaine fois.

C'est une maman qui sait que ça va passer, parce qu'elle a vécu cette angoisse avec la grande puce qui maintenant est une championne de l'hiver!

L'an prochain sera le bon, c'est une promesse!

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008