lundi 18 avril 2011

Tout ce que vous direz sera retenu contre vous

Ce peut être une phrase que vous avez prononcé, dans une circonstance X, que l'enfant a entendu en faisant une activité Y.  L'association se fait dans la tête de l'enfant sans que vous ne le sachiez, et on est dans un beau problème d'incompréhension, de peine et de devinettes.

Ce peut être une blague incomprise. (parce que de comprendre les blagues et le sarcasmes est un gros problème chez plusieurs TED).

Ce peut être une "menace" pas bien méchante, fait sur le coup du "si tu ne fais pas une chose X il y aura une conséquence Y" qui ajoute un nouvel élément d'angoisse... dans une situation qui était ok.

Ce peut être une explication sur un phénomène du corps, qui a été mal compris, qui cause une réaction en chaine. Comme avoir maintenant besoin d'un verre d'eau à coté de la toilette à chaque fois qu'on a une certaine envie.

Et ce peut-être une simple explication qui tourne mal parce que celle-ci n'a pas été suffisamment claire.

Et c'est ce qui s'est produit la semaine dernière.

La minie cocotte a des difficultés  de sommeil depuis quelques semaines. Une nuit elle se réveille (encore) et vient nous rejoindre dans la chambre. On la prend quelques minutes avec nous question qu'elle puisse être détendue, avant de retourner la cocotte au lit dans sa chambre.

Ce soir là j'explique à la minie cocotte que c'est son papa qui va aller la recoucher. Je lui explique donc "tu vas aller faire pipi, ensuite tu vas retourner te coucher dans ton lit ok?"   La puce répond que c'est ok.

Papa l'amène donc aux toilettes, mais la cocotte n'a pas envie. Elle s'asseoit et pas de pipi.  Papa ramène la minie pour se coucher, colleux, bonne nuit, et quitte la chambre.

Moins d'une minute après avoir quitté la chambre j'entends un hurlement de détresse. La minie hurle, mais hurle à pleins poumons. J'arrive près de sa porte et je l'entends me dire en hurlant  "J'ai oublié de faire mon pipi, j'ai pas fait mon pipi!".

Je ramène la cocotte en larmes aux toilettes, et la puce s'asseoit, mais n'a évidemment, toujours pas envie.

Oupsssss... me dis-je dans ma tête. J'ai donné, avant de la recoucher, une explication précise. TU vas aller faire pipi et tu vas aller te coucher ensuite. La séquence ne marche pas dans la tête de cocotte qui a sauté la première étape précisée par moi.

On reprend donc les explications, expliquant qu'on voulait qu'elle ESSAIE de faire pipi mais que ce n'est pas obligé pour qu'elle puisse se recoucher.  "Ah... "  me répondit-elle.


Alors... attention à ce que vous dites parce que tout ce que vous direz sera retenu contre vous!!!!!

Avoir un enfant autiste c'est...(30)

Avoir un enfant autiste(ou TED) c'est...

Pouvoir se coucher le soir, dans le noir, la porte fermée.

Se lever dans la nuit sans problème, dans le noir toujours. Et accepter de rentrer dans la chambre la lumière déjà fermée.

Se lever le matin dans le noir.

Être dans une chambre et décider pour le plaisir de fermer les lumières pour faire un spectacle dans le noir.

MAIS

C'est, dans le jour, pleurer à chaque fois qu'on se rend compte qu'il fait noir dans la pièce où on veut aller et refuser de franchir la porte tant que la lumière n'est pas allumée.


(lire les  ????? "entre les lignes" sur le pourquoi ????)

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008