dimanche 3 mai 2009

La paranoia des TEDs

Ce matin, j'aurais envie d'écrire comme titre à ce message : "Ça m'énerve", mais comme le sujet du post j'y ai réfléchi il y a longtemps, je vais rester avec mon titre initial !

Comme je dis, il y a longtemps que j'ai réfléchi à ce message, mais j'écris souvent sous le coup de l'inspiration, sinon j'ai le syndrôme de la page blanche et je cherche mes mots.

Je lisais ce matin les nouvelles des démarches d'une copine de forum et je suis triste. Bon oui je trouve ça triste pour les parents de devoir traverser cette épreuve, mais ce n'est pas ce qui m'atteint le plus. Ce qui m'atteint le plus c'est le SILENCE.

Comme sur tous les "bons" forums, pour ceux qui s'y connaissent. Les sujets de blagues récoltent toujours une tonne de message et les sujets sensibles tombent vites aux oubliettes sans ou peu de réponses.

Pourquoi ?

Bon j'ai osé posé la question, et la réponse principale que j'ai eu c'est "On ne sait pas quoi dire.", mais j'ai obtenu aussi comme réponse "Ça me fait peur."

Faire connaître les troubles envahissants du développement je trouve que c'est important. Je sais que plusieurs parents ne sont pas à l'aise d'en discuter, et c'est leur cheminement... comme j'ai déjà dit il n'y a pas une meilleure réaction qu'une autre, on ne peut pas juger ça.

Le dépistage précoce est important, mais comment dépister un enfant quand on ne connait pas le trouble en question ? Je le vois, on peut perdre plusieurs mois voir années précieuses à cause du manque d'information.

On est dans une position délicate avec les TEDs. En parler est important, mais un des effets rebond est la paranoia qui s'installe chez plusieurs et ces personnes préfèrent ne pas en entendre parler. Les gens qui cherchent soutien payent pour.

L'autre conséquence de la paranoia des TEDs, c'est que les personnes cherchent à expliquer le problème rapidement par ce trouble que certains diront "en vogue", comme si il n'existait plus aucune autre explication possible... que c'était le seul trouble qui existe. Bref, un parent ayant un enfant qui a des problèmes de développement va maintenant presque s'attendre à cette (croit-il) seule et unique issue possible.

On m'a répondu,lorsque j'ai demandé, que d'en entendre parler leur faisait imaginer plein de problèmes chez leur propre enfant.

Je trouve ça sincèrement dommage de voir tout le silence qui entoure les TED, de voir ces parents qui ont peur d'en entendre parler par peur de "découvrir" un problème chez leur enfant.

J'ai beau réfléchir à une solution je ne la vois pas. Je continuerai d'en parler ouvertement, je serai contente de voir des gens ouverts et curieux du sujet... et j'essaierai de comprendre ceux qui préfèrent garder le silence, avec tout de même un petit pincement au coeur et une envie de leur crier fort comment ça m'énerve.

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008