dimanche 21 décembre 2008

Tommy se présente




Bonjour,

Je m’appelle Tommy.

Aujourd’hui je prends la peine de vous parler un peu de moi. Afin que vous puissiez mieux me comprendre et profiter au maximum du temps passé en ma présence.



Lors de notre rencontre vous remarquerez probablement les choses suivantes :
Je ne parle pas.
Je ne vous regarde pas vraiment.
Je ne semble pas vous écouter.
Votre présence semble souvent me rendre indifférent.

Mes jeux sont limités :

Je ne joue pas avec les autres.
J’ai une préférence pour les jouets qui tournent ou font de la musique.



Je peux parfois avoir certains comportements particuliers

Battre des mains, ou bras comme si j’avais des ailes.
Tourner en rond autour d’un objet ou tourner sur moi-même
Être très excité sans raison apparente pour vous.
Rire seul.
Faire tourner ou lancer des objets.

Alors que j’ai bientôt 2 ans et demi il se peut qu’il vous vienne à l’esprit que mon comportement n’est pas celui de mon âge.

Je ne me déshabille pas seul.
Mes parents me font encore manger à la cuillère ou bien je mange avec mes mains.
Je lance la nourriture lorsque je n’ai pas faim.
Je ne réponds à aucun ordre simple tel que « viens ici » ou « assis-toi ».
Je ne fais aucune demande.
Je fais parfois des crises que vous ne comprendrez pas ou bien pour des choses banales (si je ne veux pas m’asseoir sur la chaise, si je ne veux pas qu’on m’enlève un jouet…)


Vous trouverez peut-être même que mes parents me traitent un peu trop comme un bébé.


Il y a quelques mois, mes parents ont fait des démarches auprès de différents spécialistes afin de pouvoir mettre un nom sur mes particularités. Ce nom n’est utile que pour expliquer aux gens pourquoi je suis différent et surtout afin de m’apporter de l’aide dans le futur.

Le 13 novembre 2008 était une date importante dans ma vie. J’allais rencontrer pendant une dizaine de jours différents intervenants de plusieurs domaines afin d’évaluer mon comportement et mon développement actuel.

Le 10 décembre 2008 mes parents ont enfin la réponse qu’ils attendaient depuis plusieurs semaines. Ne croyez pas qu’ils ont été surpris. Leur idée était faite depuis longtemps et pour eux rien n’a changé. Je suis le même petit garçon qui comble leurs cœurs depuis plus de deux ans.

Le médecin a annoncé à mes parents que j’ai un trouble envahissant du développement.

Je suis Autiste.



J’aimerais bien vous expliquer en quelques lignes que ce diagnostic n’est pas un drame pour ma famille. J’aimerais bien vous rassurer sur mon futur. Malheureusement comme je ne peux pas encore m’exprimer je ne pourrai pas le faire.

Seule une rencontre, avec moi et mes parents, permettra certainement de rassurer les inquiétudes que provoque ce mot chez plusieurs personnes.


Voici certains conseils qui peuvent vous aider à entrer un peu dans mon univers.

Il faut comprendre une chose. Lorsque physiquement vous voyez un enfant de 2 ans et demi, au moment d’écrire ces lignes, j’ai en âge de développement environ 14 mois et 9 mois au niveau de la compréhension/communication. Tentez de garder ce fait à l’esprit lorsque vous entrez en contact avec moi. Ne vous inquiétez pas. Je continue de me développer à tous les jours, seulement à un rythme différent des enfants de mon âge.

J’adore la chanson et la musique. Si vous me chantez une comptine connue, et que vous y ajoutez par-dessus le tout de la danse, vous me charmerez rapidement.

J’aime tout ce qui tourne, roule. J’adore jouer au ballon et je suis un très bon lanceur.

J’aime qu’on me balance, qu’on me fasse sauter dans les airs, tourner dans les bras…

Même si je ne parle pas, il m’arrive de m’amuser à répéter ce que j’entends. Profitez de cette occasion pour me faire répéter plusieurs mots à votre choix, plaisirs garantis !!!

Si vous voulez que je vous accompagne à un endroit, prenez-moi par la main. Si je résiste ou que je cri, il est préférable que vous attendiez que je sois plus réceptif. Si j’accepte de vous suivre, ne vous surprenez pas que je tombe en chemin, que je regarde au plafond ou derrière moi. Vous devrez donc être mes yeux et surveiller que je ne fonce pas sur quelqu’un ou quelque chose. Si nous sommes à l’extérieur, vous comprendrez qu’il est important que vous ne me perdiez pas de vue une seule seconde.

Ne soyez pas fâchés si mes parents refusent poliment de me donner à manger le repas que vous aurez préparé et qu’ils aient apporté mon propre repas. Mes sens ne fonctionnent pas comme les vôtres et l’alimentation est quelque chose de très difficile.

Je fais parfois ce que les spécialistes appellent de l’auto stimulation. Je peux battre des bras et jambes, tourner longtemps sur moi-même ou autour d’un objet. Vous pouvez essayer de me changer les idées, mais ne soyez pas vexé si je préfère continuer mon petit manège plusieurs… vraiment plusieurs minutes.

Si vous voulez m’aider à faire des jeux plus compliqués (casse-tête, bloc, regarder un livre), je dois être dans un endroit calme avec le moins de stimuli possible. Un environnement trop bruyant, ou il y a beaucoup de mouvement, la télévision… m’empêcheront de me concentrer adéquatement. Je participe très bien à ces jeux assis sur une chaise devant une table.

Au plaisir de jouer avec vous !!!

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008