jeudi 9 octobre 2008

Des questionnements... encore et toujours

Il me vient plusieurs questionnements au fil des jours. Par les lectures que je fais, des témoignages qu'on me donnent etc.. J'essais évidemment de me situer moi-même et mon garçon à travers tout ça.

Les questionnements que j'ai eu dernièrement concernent l'augmentation visible du nombre d'enfants diagnostiqués TED. Je me sens presque coupable de faire partie de ses parents en attente de diagnostic... comme si c'était une tendance ! Je me questionne aussi sur le pourquoi un enfant sera diagnostiqué autiste pour finir ted non spécifié... ou un enfant ted ns qui perdra son diagnostic au fil du temps.

Pourquoi ? Et quel espoir dois-je avoir face à mon enfant ? Quelle est la ligne entre un enfant TED NS et un enfant autiste ?


Les premières réponses sont les suivantes :

Comprenont qu'un le TED (trouble envahissant du développement) se divise en 5 catégories.

Le TED représente 5 catégories :

Autisme (plus connus)
Asperger
TED ns
X fragile
trouble désintégratif de l'enfance


Le ted non spécifié est lorsqu'on ne peut pas le classer dans les autres catégories.

J'ai cru comprendre par des réponses qu'on m'a donné et certaines lectures... qu'un médecin pourra donner un diagnostic de ted ns à un enfant avant de le catégoriser dans l'autisme quelques années plus tard ou bien le contraire est aussi fréquent lorsque l'enfant perdra la majorité de ses comportements autistiques.

Le diagnostic n'est pas fixe avant un certain âge à moins d'un cas typique où on ne peut pratiquement pas se tromper.

Et la popularité ? Ces médecins qui devront forcer un diagnostic chez un enfant non ted afin qu'il puisse obtenir l'aide nécessaire puisque les enfants avec un retard de développement sévère qui ne seront pas ted ne sont pas reconnus et ne reçoivent pas l'aide nécessaire si pas de diagnostic.

Je cite cet article trouver sur le site de la société canadienne de l'autisme :

"«Il y a de plus en plus d’enfants qu’on appelle “TED” dans leur développement. En tant que clinicien, je suis toujours confronté à ce problème et je suis obligé de
poser ce diagnostic pour que les enfants reçoivent des services.

Ces diagnostics sont mêlés à des considérations politiques et sociales. C’est pour cela que je parle de l’injustice du diagnostic, car je suis obligé de me battre chaque fois pour faire admettre à des services de rééducation des enfants qui ont des troubles du langage ou une déficience intellectuelle. Ces enfants ont droit à des services éducationnels parce que cela fonctionne aussi avec eux», a expliqué le Dr Thivierge."


l'article complet : http://www.autismsocietycanada.ca/pdf_word/Actualite_medicale.pdf

Un autre article : http://www.traitdunionoutaouais.com/documents/fichiers/TED_sans_frontiere_juin_2007.pdf

Société canadienne de l'autisme

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008