jeudi 4 février 2010

Un "miracle" s'est produit

Cela fait maintenant deux jours que je veux vous en parler. J'attendais d'avoir le vidéo "preuve à l'appui" à vous mettre en même temps, tant pis, j'ajouterai, je ne peux plus attendre.


Tommy a commencé le ICI en septembre dernier.

Ces derniers temps, rhume, fatigue, et autres raisons ????  ont rendus les séances d'ICI un peu plus difficiles. Tommy est dans son monde ++++++++++++++.

Alors qu'avant il sautait de joie à l'arrivée de son éducatrice, il pleure parfois, sachant qu'il va devoir cesser son activité en cours pour aller "travailler".  Il s'autostimule énormément, que ce soit les regards en coin, au plafond, se faire aller la tête, battre des ailes, tourner autour de la table, regarder les hélices de l'hélicoptère tourner, regarder et dire toutes les lettres de l'alphabet aussitôt que possible.... tout est prétexte à la stimulation !

Alors qu'on penserait que cette situation (plus les rhumes je le répète), causerait un ralentissement dans sa progression ? C'EST LE CONTRAIRE !!!!

Tommy fonctionne un peu moins bien en séance mais continu quand même très bien ses apprentissages.

Voici les progrès des derniers temps (et je suis certaine que j'en oublie !) :


1- Autostimulation

Malgré qu'il soit en mode autostimulation vraiment intensive, Tommy, depuis quelques jours, change d'activité de lui-même dans la journée, sans que j'aie besoin d'intervenir sur une activité qui avant était envahissante.  ET IL RANGE de lui-même l'activité précédente avant de passer à une autre.

Un exemple d'autostimulation envahissante était son hélicoptère reçue à Noel. Il pouvait passer une trentaine de minutes à la regarder tourner, en tournant lui-même autour... en bloquant une hélice (pour le bruit) et laissant l'autre libre.  Une crise nous attendait lors de la fin de cette activité envahissante pour Tommy. Maintenant Tommy prend son hélicoptère, "joue" avec pendant une dizaine de minutes (parfois moins), ferme les hélices, vient me chercher pour que je la remette à sa place sur la tablette.

Dans une journée il peut faire ses lettres sur son tableau aimanté, écrire ses lettres et chiffres sur le doodle pro, aller jouer avec ses blocs de lettres (oui vous avez deviné, les lettres sont son obsession depuis ses 2 ans!)... il se promène de lui-même d'une activité à l'autre.



2- Rigidités 


Dans la même lignée que l'autostimulation (parce que ça va ensemble), Tommy développait il y a quelques semaines une rigidité avec les lettres. Il n'acceptait plus de jouer avec les lettres dans le désordre.  On a donc travaillé rapidement afin de casser cette rigidité... et Tommy est revenu "lui-même", acceptant de jouer avec ses lettres dans le désordre sans que ce ne soit un drame. 

La méthode que j'utilise avec mon petit loup, qu'heureusement je considère facile, c'est de le laisser terminer son alignement de lettres parfait, et ensuite le défaire sous forme de jeu avec lui. Je replace les lettres une à la fois (pour éviter une crise monstre il faut y aller doucement quand même!) en les interchangeant, finalement au grand plaisir de garçon qui réalise que c'est quand même un jeu amusant !


3- Les demandes

Tommy pratique avec son éducatrice et avec moi les demandes dans le quotidien. Il en est bien entendu aux demandes simples (un mot).  Nous lui avons aussi enseigné le "AIDER".  Tommy nous surprend à réussir à faire un peu plus de demandes (je dis bien un peu plus, c'est encore très limité dans son cas mais une belle réussite tout de même).  


Il réussi à me demander une fois sur deux son hélicoptère avec le mot, il me demande de l'aider (le problème reste à trouver l'aider à quoi ???), il répond un peu mieux à la question "qu'est-ce que tu veux"...  il m'amène à l'armoire quand il a faim, ou devant le frigidaire quand il a soif.  Il fait le geste "AIDER" et "FINI" avec ses mains, ce qui je l'avoue me fait craquer à chaque fois !!!


ANECDOTE


Encore une fois avec l'hélicoptère. Tommy me demande son hélicoptère (en gestes), je lui donne. Il joue avec 5 minutes et décide de partir vers l'escalier.  Il vient me chercher lorsqu'il se rend compte qu'il ne peut pas monter seul avec l'hélico dans les mains.  Je lui demande ce qu'il veut (Qu'est-ce que tu veux?) et il me répond "AIDER", et là.... une surprise pour moi, il me tire le bras et me dis "iten"  (viens-t'en). Je n'en revenais tout simplement pas !  Je lui dis alors non, qu'on laisse l'hélico en bas (je dis en fait : "Non, c'est fini (en faisant le geste), on va le ranger"... je répète la même phrase une ou deux fois).

Je m'attends à ce moment à une crise "comme d'habitude".  Je range l'hélico et là Tommy me prend la main et la lance en direction de celui-ci. Je répète "non c'est fini" et j'entends Tommy me répondre "BISCUITS". Ce n'était pas l'hélicoptère qu'il voulait, c'était la boite de biscuits juste à coté ! Encore une fois je reste surprise de cette demande si claire !

Pour le "commun des mortels", ça peut paraitre bien banal, mais dans cette petite anecdote il y a plusieurs réussites.

Il y a la réussite avec les rigidités et l'autostimulation. De lui-même cesser son activité...
Il y a la réussite des demandes VERBALES. Plusieurs sur une période d'à peine 5 minutes.
Il y a la réussite de ne pas avoir eu de crise lorsque j'ai décidé de lui refuser sa demande. 


J'en arrive maintenant à un des progrès les plus importants, qui vaut la mention du "miracle".

4- L'alimentation

Tommy a de grosses rigidités alimentaires. Il y a environ 2 mois, avec le rhume, il a commencé à refuser son macaroni au fromage.  En plus des rigidités, on lui enseigne plusieurs chose, telle que boire au verre, manger avec une cuillère et une fourchette, dans la mesure du possible.  Il a maintenant acquis, avec le travail,  le boire au verre sous supervision et manger du yogourt (ou purée de fruits) avec une cuillère.



Le 2 février.. Tommy m'a fait une double surprise.

Je décide, ce soir là, de faire chauffer ses nouilles au fromage, avec un peu de désespoir, me préparant à un autre refus.

J'arrive avec le plat, il le repousse immédiatement.  Je persiste, parfois il doit se souvenir que c'est "bon".  Je pique donc une nouille et lui mets proche de la bouche, ce qui évident le fâche un peu. Par contre, il se lèche les lèvres... c'est un bon début et habituellement très bon signe pour la suite.  Il prend la nouille tombée dans ses mains, je retiens ma respiration "va-t-il la mettre dans sa bouche ?". Désespoir... il la remet dans son plat. Je me dis que c'est raté pour cette fois.

Et là... le miracle s'est produit.

Tommy prend sa fourchette DE LUI-MÊME... pique une nouille... et la mets dans sa bouche !!!!!!!!!!!!!

C'est la première fois qu'il le fait de lui-même, que je n'ai pas besoin de rester derrière pour surveiller.
Il aura manger son plat EN ENTIER... une nouille à la fois, avec la fourchette, sans jamais en prendre une avec ses mains !

** Imaginez encore une fois la réussite ici. Accepter de manger un plat qu'il refusait depuis 2 mois. Le manger SEUL sans supervision avec une fourchette, sans ses mains.  Et surtout l'avoir manger en entier de cette façon sans se décourager avant la fin !**

Alors voilà le petit miracle que j'avais si hâte de partager et dont je vous metterai la preuve en IMAGE.

Voici le vidéo en question que j'avais si hâte de vous montrer !

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008