jeudi 3 mai 2012

Une image vaut mille mots

Il m'arrive parfois de discuter avec des gens, (parfois), sur le sujet des difficultés des enfants, principalement les filles et leur "problème" invisible.

J'ai déja dit à une personne récemment, que si  elle voulait comprendre tout simplement ce qu'on voudrait expliquer, qu'elle pouvait prendre et regarder une photo qu'elle a en sa possession.

Une image vaut mille mots...


Bien entendu j'aimerais vous montrer mais je ne le peux pas puisque les images en question, sont des photos de groupe. C'est simple, sur presque toutes les photos que j'ai chez moi avec les enfants en groupe, TOUS les gens regardent... sauf....







Ce n'est pas grand chose, une simple photo, et pourtant ça peut nous dire beaucoup. 

Je vous laisse imaginez le défi que c'est de réussir à prendre une photo de groupe avec nos enfants. Mais encore, vous savez, si j'essaie de mettre des mots à cette explication, on me dit "ah ben avec tous les enfants c'est difficile prendre des photos".  Et pourtant, je vous le dis, il y a un petit quelque chose de bien visible sur ces images, d'ailleurs ce sont des moments qui me rappellent comment ce n'est pas si simple pour eux.

Une photo de mariage, où on a dû asseoir les enfants par terre pour arriver à les tenir en place la demi-seconde que ça prend peser sur le déclencheur, à chaque fois que je regarde la photo, je me rappelle la scène, et je me souviens d'avoir vu une petite puce de 20 mois, faire sagement la statue, fixer l'appareil photo et faire un sourire sur demande. Nous, on tient de peine et de misère les enfants en place et on le voit sur la photo. Moi pencher pour soutenir Tommy grimaçant qui essaie de se sauver et les deux filles par terre, dans la lune qui regarde on ne sait trop où.

Et tantôt encore, j'ai vu une autre photo, où tous les gens regardent sauf...




Je pense aussi à la photo d'école de la grande...


Pour la plus jeune c'est encore plus difficile que pour Tommy et la grande. Lui faire fixer la caméra quelques secondes c'est compliqué. J'ai même, par hasard, découvert que si je ne suis pas derrière l'appareil photo, c'est plus simple et elle arrive à maintenir son regard plus longtemps. Mais si je suis derrière, ça lui semble presqu'impossible et je dois user d'imagination pour arriver à avoir quelques clichés qui ont "de l'allure". Heureusement, elle vieillit et commence à prendre plaisir à se faire photographier, donc ça nous donne plus de chances, surtout si l'idée de la photo vient d'elle!





Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008