samedi 15 décembre 2012

18 mois et après? Guide d'aide au dépistage et développement

Cette semaine j'ai participé à une discussion concernant le développement de l'enfant de 18 mois.

En fait la maman posait des questions et parlait un peu de son enfant. À travers les réponses, j'ai réfléchi en me disant que je pourrais bien, tant qu'à y être, essayer de faire un petit quelque chose afin de rendre l'information plus accessible.


Pour débuter (en anglais désolé!) voici le développement moyen de l'enfant de 18 mois


Pour  continuer, voici des exemples d'un court test qu'on peut faire avec les enfants de 18 mois permettant d'identifier les enfants à risque. Gardez toutefois en tête que certains enfants avec d'autres problématiques peuvent coté à risque dans ce genre de tests sans être autiste. (par exemple surdité, trouble de langage...). En fait cela dépend du niveau de développement au niveau du langage que l'enfant a acquis.
http://youtu.be/AKiERso9pr0

http://www.youtube.com/watch?v=89KnHRLz7EQ

Le test montré ci-haut est en fait le CHAT ou le M-CHAT

Ensuite, vous pouvez aussi visionné ce vidéo permettant de comprendre ce qu'on peut voir lorsqu'on fait quelques petits tests avec l'enfant, ce vidéo est aussi un bon point de départ pour travailler des petites choses avec l'enfant qui aurait besoin de stimulation. Le vidéo a été fait à partir de différentes sources et reportage sur le net tel que le site AutismSpeak.


http://youtu.be/XycngevWDfQ

En voici un
http://www.cbsnews.com/video/watch/?id=2491528n

Ces outils ne sont pas là pour faire peur, ou paniquer les parents. Même que pour ma part, la plupart des médecins que j'ai rencontré ne prennent pas au sérieux l'importance du dépistage précoce.

Le dépistage précoce, ou même encore simplement la prise de conscience d'un retard chez un tout-petit est important afin de pouvoir intervenir PRÉCOCEMENT. Plus l'intervention est mise en place tôt plus il y a des chances de progrès et si on pourrait dire "limiter les dégâts".

Les études ne sont pas 100% fiable, mais le test tel que le M-CHAT démontre un taux de détection des enfants autiste d'environ 85%. On voit aussi de réels progrès avec des méthodes adaptées tel que le ABA, Sonrise, floortime ou les dérivés tel que le ICI qui reprend plusieurs des différentes méthodes développées au fil des ans (toutes les explications et vidéos sont disponibles sur youtube, c'est du temps bien investi).


Et maintenant?

Une fois l'étape du dépistage faite, de la prise de conscience d'un retard, qu'est-ce qu'on fait?

Premièrement, on ne panique pas!

Deuxièmement, on essaie de se faire entendre par un professionnel quelconque pour aller chercher des conseils, mais surtout sauver beaucoup de temps... parce que plus tôt on agit, mieux c'est.

Ensuite, on essaie de comprendre, parce que les professionnels peuvent bien vous "dire" ce qui est en retard, mais est-ce que vous le comprenez vraiment et surtout comment agir avec ça par la suite.

À 18 mois l'enfant a habituellement acquis plusieurs choses, c'est vraiment une étape clé dans le développement de l'enfant.

Ci-dessous, pour démontrer le développement au niveau de l'empathie. 18 mois, l'âge où l'enfant prend conscience des émotions des autres.
http://www.ou-est-tommy.blogspot.ca/2011/10/ces-choses-qui-sont-naturelles.html

La permanence de l'objet, l'attention conjointe sont des étapes cruciales afin de se rendre au développement du langage. Un enfant qui n'a pas acquis ces choses ne peut pas aller "plus loin" dans son développement. Il est bloqué à ces étapes, celles de comprendre que les choses existent lorsqu'il ne les voit pas. S'il ne comprend pas ce concept, il ne peut donc pas attirer l'attention et demander de l'aide, du jus, à manger... parce que ça n'existe pas en dehors de son champ visuel.  Ci-dessous est un TRÈS bon exemple, on y voit bien l'attention conjointe, l'expression faciale de l'enfant qui démontre qu'il cherche, qu'il est intrigué, le contact visuel qui se promène entre les personnes et les objets, et surtout la conscience que les objets existent en dehors de son champ de vision.


Tout dépendant où se situe l'enfant dans ses intérêts et son développement j'explique un peu l'importance de se mettre à son niveau plutôt que de tenter trop rapidement de l'amener au vôtre. Il n'est pas nécessaire d'avoir une évaluation d'un professionnel pour pouvoir commencer à intervenir adéquatement dans le développement de l'enfant. L'important est de se souvenir que tout doit être simplement sous forme de jeu. On joue et on apprend!
http://www.ou-est-tommy.blogspot.ca/2012/09/jouons-avec-une-poubelle.html

Il faut comprendre, rien ne sert d'essayer de montrer à un enfant à parler comme vous, s'il n'a pas franchi les étapes précédentes. Alors, le jeu est fait en fonction des choses qui doivent être développées.

On apprend tout, demander de l'aide, le pointage... Par exemple avec des petits exercices comme démontré ci-dessous.
Lorsque c'est l'heure de manger, c'est simple, on garde l'assiette plus loin et on attend. Bébé a clairement faim et veut son assiette, on lui montre, main sur main, à pointer. On pointe nous-même pour qu'il reconnaisse le geste, et on le fait avec sa main par la suite.  On peut aussi le faire en travail avec des jouets lumineux, une lampe de poche... L'important c'est qu'il y ait une réaction stimulante pour l'enfant suite à son geste afin de le motiver à recommencer.

Coucou, chanter des chansons avec gestes et faire des pauses pour que l'enfant anticipe la suite... c'est une bonne façon aussi de voir où il en est dans son développement à ce niveau.  C'est aussi une bonne façon d'attirer l'attention (donc développer l'attention conjointe!).

Si l'enfant a vraiment des signes importants pointant vers un haut risque de trouble du spectre autistique (ou TED), on doit y aller graduellement et ne pas varier trop rapidement les activités. Ils ont des problèmes de généralisation. Le premier ballon que vous lui montrer risque d'être pour lui le seul "ballon" existant. Si alors, par exemple, vous voulez travailler l'apprentissage du mot ballon, ça risque d'être un problème si vous changez toujours la forme de celui-ci parce que c'est comme s'il devait réapprendre à chaque fois!!!!  Alors on garde un contexte, une forme.  Je veux du lait (en signe, par le pointage ou en mot)??? On garde idéalement le même biberon, au même endroit. Lorsqu'on voit que l'enfant a acquis ce qu'on attendait de lui, on peut alors varier la sorte de biberon ou bien l'endroit dans la maison.

La permanence de l'objet, maman se cache, maman revient... c'est simple non? On cache un objet qu'il aime sous une doudou. Un petit jeu qui ne prend même pas une minute de votre temps. S'il n'est pas intéressé par l'objet que vous avez choisi il se peut toutefois qu'il ne le cherche pas. Alors on y va selon ses intérêts.

Il faut exagérer ++++++ vos réactions lors d'une réussite. Vraiment, stimuler l'enfant a vouloir continuer. Si vos expressions à vous ne fonctionne pas on s'équipe de  différents renforcateurs idéalement dans les jouets (choses lumineuses etc...)


Bon, je vous laisse là-dessus pour ce soir, j'essaierai de revenir avec d'autres explications, d'autres vidéos si possible plus tard.

En attendant, bonne chance!

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008