mardi 9 mars 2010

OFF

ON/OFF.  C'est ce que ça prend pour supporter (oui j'utilise le mot supporter volontairement) une journée à la maison avec les enfants.  Ok les journées de beau temps et l'été sont des journées beaucoup plus "profitables" que "supportables"... mais l'hiver, les journées où il fait un peu froid ou bien qu'un enfant tousse et fait un peu de fièvre... où le vent est contre nous et nous décourage à aller dehors en matinée malgré le beau soleil.. ces journées là... il faut les "supporter".

Il y a premièrement la grande puce, du haut de ses 5 ans, qui a de la difficulté à cesser de parler plus de 2 secondes.

Il y a garçon de 3 ans et demi... qui lui jargonne très fort en tournant autour de tout ce qu'il peut.

Il y a la petite puce de 2 ans bientôt et demi qui elle, demande les bras... toute la journée...

À travers cette petite gang il y a les tâches quotidiennes.

Lire ici :

manger, faire à manger, ramasser les dégats du manger, ramasser la vaisselle qui a servi à manger...  jusqu'au prochain repas.

ramasser, ramasser les jouets du matin, ramasser les crayons qui s'éparpillent, ramasser les jouets du midi, vider la table pour avoir de la place pour manger, ramasser...

laver, vaisselle, linge, plier le linge, ranger la vaisselle, remettre la vaisselle salle au lave-vaisselle, laver la vaisselle sale qui ne va  pas au lave-vaisselle, ranger le linge, ramasser le linge sale et le mettre dans le panier à linge, partir une brassée de linge, essayer de ne pas oublier la brassée dans la laveuse, penser la mettre à la sécheuse, penser plier la brasser... et ranger encore.

Refaire le ménage du garde-robe plusieurs fois par semaine.

Passer la balayeuse... deux fois par jour idéalement, en haut et en bas.

S'occuper des animaux, ne pas oublier de les nourrir, sortir le chien, vider la litière des chats, répondre au cris du cobaye qui attend impatiemment sa salade...

Penser aux factures à payer, surveiller le facteur en attente de lettres importantes...


Et bien entendu pendant ce temps garder un oeil sur les enfants... et essayer de les occuper.

C'est pas mal la routine hivernale.

Pour supporter, ou survivre à cette routine qui se répète jour après jour ça prend une bonne switch OFF, non défectueuse de préférence.

La switch ON/OFF

La switch permet de ne plus entendre Tommy qui court autour de la table depuis 30 minutes en jargonnant très fort. La switch permet d'ignorer la grande qui ne cesse de parler. La switch doit aussi nous rendre aveugle de l'ouragan qui semble avoir traversé la maison. Une bonne switch que j'allume au besoin.

Au moment où la switch est à OFF, je prends du temps pour moi. Je passe un peu de temps sur l'ordinateur, fais le tour des forums que je connais, jase avec quelques copines en ligne, écrit un texte, lit un texte...  La switch doit par contre revenir  rapidement à ON... par chez moi les pauses sont minutées...  et je lis ou jase même parfois en pliant mon linge, question de survivre à la montagne de tâches qui m'attend à travers le "parfois" chignage et les demandes.

Les demandes...

"J'ai faim! Dessine-moi un chien. J'ai soif. Je veux ma doudou. Je veux les crayons. Je veux un dessin pour colorier. J'ai faim!"

Par-dessus ça, je dois être les yeux, les oreilles, l'estomac, la parole... des enfants. Je dois aussi jouer à la devinette.

Je dois parler à la place de Tommy pour ses besoins qu'il ne demande pas de lui-même.

Je dois deviner quand il me tire à un endroit pour avoir quelque chose.

Je dois penser utiliser le cahier de communication PECS avant de lui donner un jeu, son breuvage, son repas, sa collation, pour favoriser son langage.

Je dois surveiller partout... retourner à la salle de bain pour m'assurer que ma grande n'a pas ENCORE oubliée de fermer l'eau du robinet et de tirer la chasse d'eau de la toilette.

Je dois deviner si la minie et Tommy ont faim, ils ne le disent pas d'eux-mêmes et à l'inverse je dois refuser à manger à la grande qui me dit avoir faim aux 15 minutes.

Je dois faire écho à toutes les demandes de Tommy et la minie en reformulant ce qu'ils me disent.

Je dois essayer de ne pas oublier d'amener Tommy à la toilette car il ne sait pas y aller de lui-même.

Je dois deviner quel jeu ma minie me demande alors qu'elle répond NON à tout ce que je lui propose, insistant encore à me montrer quelque chose que je n'arrive pas à comprendre.

Et la prévention...

Je dois surveiller la minie qui aime grimper sur la table... et qui passe son temps assise sur le dossier de sa chaise, sur le rebord, à genoux, en petit bonhomme, une jambe dans le vide. À vrai dire en cinq minutes je dois la rasseoir correctement au moins 10 fois.

Je dois surveiller Tommy qui se donne des sensations fortes en se suspendant dans le vide accroché à sa chaise d'appoint.

Surveiller la minie qui aime lancer le banc de l'ilot par terre...sans raison.

Surveiller pendant les dessins parce qu'elle mange les crayons, ils se dessinent sur le corps (ça fait de beaux tattoos!) alignent les crayons où les lancent par terre.

Je dois surveiller le chien qui aime manger les crayons de cire! Et la minie qui aime lui fournir au lieu de les utiliser pour dessiner.

Surveiller Tommy et la minie qui aime jouer dans le plat d'eau du chien.

Quand je me mets à OFF la discipline prend le bord. 

Tommy peut décider d'apporter tout son lit (douillette, doudous, oreiller) dans le salon! Pourquoi pas? Je refais son lit à tous les jours. Ça s'appelle choisir ses batailles et je ne suis pas rendue à celle-là. À la place on joue à coucou avec les doudous, plusieurs minutes de plaisir garanties et une bonne crise de larmes évitée.

Pendant mon OFF, la minie grimpe sur la table et je la prends dans mes bras sans rien dire, profitant du moment pour lui montrer les images à l'écran.

Ma grande en profite pour transformer les divans en trempoline. Au bonheur des trois enfants!

Ils peuvent décider de vider le garde-robe au complet pendant ce moment.

Le plat d'eau du chien sert de baignoire le temps que je réalise qu'un enfant joue ENCORE dedans.


Et croyez-moi, pourtant le OFF ne dure pas si longtemps, mais il est essentiel à la survie de tous!


Et la routine se poursuit...

Nous allons dessiner... moi derrière les enfants pour surveiller (encore)
Nous allons danser, chanter des chansons
Nous allons regarder un livre quelques minutes où au moins il y en a un sur trois qui ne court pas partout
Nous allons nous faire des calins plutôt que d'être "impatiente" de me faire tirer la jambe par une minie qui veut encore les bras.

Je vais consoler, un petit garçon qui va s'être encore cogné.
Je vais nourrir une minie qui ne mange pas seule la plupart du temps.
Je vais me relever un nombre incalculable de fois de la table pour trouver une astuce pour faire manger une minie difficile.
Je vais répondre aux 100,000 questions de ma grande.
Je vais étendre des couvertures sur la corde à linge avec une minie qui a malheureusement vu sa doudou dans le lot que je dois faire sécher...
Je vais user de stratégie pour changer les idées de la minie concernant sa doudou.
Je vais mettre un vidéo youtube pour changer les idées de Tommy qui tourne autour de la table.

Nous allons jouer à remettre les bouchons de crayons feutre sur le bon crayon... au grand bonheur de Tommy.

Nous allons nous gâter avec un bon biscuit au chocolat pour dessert après le diner.


Et tout ce que j'ai décrit ici ne constitue qu'une simple avant-midi dans une journée très longuuueee jusqu'à l'arrivée très attendue du PAPA!

Heureusement, la switch est là... et tant pis ceux qui croient que je n'ai pas le tour et que je devrais m'y prendre autrement avec mes enfants!

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008