lundi 25 juillet 2011

Une fin de semaine de fête... et la minie


La minie grandit... a vu d'oeil.

Elle progresse tout autant depuis 1 an.

On se fait parfois questionner sur son trouble (ou bien remettre en question par des gens proches... mais pas si proches).

On peut même parfois se remettre en question nous-même.

Pourtant... la remise en question est passagère... juste le temps d'une petite pensée et elle s'envole.


La minie a tout d'une enfant NORMALE!

Elle parle, très bien pour son âge.
Elle s'amuse bien avec ses jeux.

C'est à peu près ce que les gens regardent (et remarquent) au premier coup d'oeil.

Pourtant la minie a ses difficultés bien à elle... et on doit vivre avec tous les jours.

Et j'entends le "c'est NORMAL" ça aussi!


Alors qu'est-ce qu'elle a ma puce NORMALE???


Je m'amuse un peu avec ce mot tellement peu précis et qui ne veut absolument rien dire. Je me rappelle du temps passé quand j'étais plus jeune, à m'obstiner avec mon père sur "qu'est-ce que la normalité"? 

Pourtant, avec une enfant comme la minie, là n'est pas la question. Normal pas normal, non mais on s'en fou tu pas un peu?

Elle a une façon d'être et de percevoir, de penser, un peu différente des autres.  Cette façon de penser, (pour une enfant tout à fait normale (aha!)) est une façon d'être qu'on rattache au trouble envahissant du développement (ou TSA - trouble du spectre autistique).

Dans toute sa "normalité", il y a pour elle des choses qui sont plus difficiles que pour la moyenne des enfants. Encore là on pourra dire "oui mais... l'enfant du voisin lui...". 

Il y a quelques temps je suis allée lire sur le développement de l'enfant 0-4-5ans. Je peux affirmer sans aucun doute dans mon esprit que ma minie puce qui aura 4 ans bientôt, se situe dans le développement social et affectif de l'enfant de 2 ans. Vraiment, aucun doute.

La minie tout à fait normale, n'a pas le développement social de son âge. En fait en groupe elle peut apprécier regarder, mais n'a pas encore l'intérêt social développer. On  peut aller à une fête avec plusieurs étrangers et beaucoup d'enfants et elle se pointe là-bas comme si de rien était. En fait elle entre, se fraye un passage à travers les gens comme s'ils n'étaient même pas présents. 

Elle peut maintenant, après apprentissage, si vous réussissez à accrocher son attention, répondre à quelques-unes de vos questions et même un bonjour.

Dans toute sa normalité elle peut même venir vous demander de l'aide si nécessaire... ou quelque chose à manger.

Mais la fin de semaine de fête pour la minie ça a quand même été difficile et fatiguant.

À l'âge où le jeu avec les autres enfants devrait habituellement être agréable (et surtout un intérêt chez l'enfant), la minie puce trouve extrêmement difficile de partager son environnement (et surtout les jeux ou objets qu'elle a convointé) ... un peu comme un enfant en crise du deux ans, à retardement.

Le problème... c'est que dans ce développement tardif chez la minie, il n'y a aucune distinction entre le chat, l'enfant plus vieux, le bébé ou le chien qui envahit son environnement.  Si son sentiment d'invasion augmente, sa tolérance envers tout intrus (même une mouche!!!!) devient très faible.

La fin de semaine de fête a donc demandé beaucoup au niveau émotionnel chez la cocotte, à partir du moment où sa bulle a été brisé par un enfant. Ce peut être un événement banal comme se faire accrocher au passage et tomber sur le sol sans se faire mal. C'est fini à partir de ce moment l'association est faite et les "amis" dérangent.

Comme je disais, la minie ne différencie même pas le bébé de 8-9-10 mois du chien ou de l'enfant qui voudrait vraiment la déranger.  Elle se sent simplement à un moment donné menacé par tout ce qui l'entoure.

Je ne vous décris pas tout ça pour dire que la cocotte a hurlé sans arrêt pendant nos sorties de fête de la fin de semaine(parce que ce n'était pas le cas), mais simplement pour expliquer que "par-ci par-là"...elle trouvait difficile de se faire approcher par les enfants. Il y avait beaucoup de monde, ça se promenait un peu partout... pas de "scénario" de jeu prédéfini.. alors pour la minie c'était difficile.  Elle se fait une montagne de bloc mais pleure à chaude larmes parce que le bébé d'un an passe à coté d'elle ou lui "vole" un bloc.  Un enfant l'a "accroché" au passage... alors elle pleure à chaque fois qu'il l'approche.

Pour des gens nons avertis la minie est un simple bébé gâté égoiste. Pourtant ses larmes de la fin de semaine étaient bien sincères, réelles et remplis d'incompréhension sur certaines choses.

C'était une belle  fin de semaine de fête, mais socialement, la minie n'est pas encore rendu là...

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008