mardi 26 avril 2011

Autonomie vous dites?

C'est quelque chose que les éducatrices me disent parfois.

"Ah c'est le fun, il est rendu autonome dans ses tâches."

Je comprends très bien la phrase et l'intention lorsqu'on me le dit, mais je n'y vois que contradictions...

D'ailleurs, si on se fit à la définition de l'autonomie... on est loin d'y être rendu!

"Autonome est un terme médical dérivé du grec signifiant "qui se gouverne par ses propres lois", c'est-à-dire capable de fonctionner de façon indépendante."


Chez un jeune enfant on pourrait dire qu'il acquiert de l'autonomie sur certaines choses, avec les années.

Le jeune enfant qui  peut aller aux toilettes seul.  L'étape où il peut embarquer, débarquer de la voiture, s'habiller seul pour sortir, se lever et ouvrir la télévision pour écouter les comiques, ou bien même l'âge où ils peuvent faire leur déjeuner eux-mêmes.


Avec Tommy, et selon le sens que les éducatrices donnent au mot "autonomie", c'est un deuil qui doit être fait... comme plusieurs enfants TED (ou autre trouble) selon l'atteinte du trouble.

Est-ce qu'on va connaitre un jour la "vraie" autonomie? Seul l'avenir nous le dira.

Les éducatrices, comme j'ai déjà mentionné sont toujours très contentes de voir les progrès, tel que de voir l'enfant fonctionner avec son horaire visuel, arriver à suivre le groupe, s'habiller pour sortir dehors.

Oui c'est une forme d'autonomie, mais dans la réalité, ça prend constamment un fantôme derrière Tommy.

Pour la réalité de garderie, quelques heures semaines, pour la réalité des éducatrices quelques heures semaines, c'est génial!

Pour la réalité des parents, c'est "correct" ça allège "un peu" le quotidien, mais la demande de surveillance et d'attention nécessaire est la même. Donc quand on me dit "wow, il est autonome avec son horaire". Je pense a "oui, mais je dois le suivre pour m'assurer de sa "dites" autonomie". Et je pense... "ça fait bientôt 5 ans que ça dure".

Nous sommes les parents de Tommy depuis bientôt 5 ans.

Tommy va avoir 5 ans, en âge.

L'autonomie d'un enfant de 5 ans? Pas du tout. Il demande, autant qu'un enfant de 2 ans... et je dirais même sur certains points encore plus, puisque son langage est encore limité aux phrases plaquées qu'il connait déjà.

Par contre Tommy grandit, et les dangers à 5 ans sont plus qu'à 2 ans. Il peut grimper comme il veut si ça lui tente pour obtenir quelque chose en hauteur. Il est capable de pousser son lit jusqu'au milieu de sa chambre (et croyez-moi ce lit là est TRÈS LOURD!), même chose pour le divan. La table de la cuisine ne tient pas en place dans la journée... on la replace 2-3-4-5 fois par jour.

Tommy est "autonome" pour les toilettes. Il sait qu'il doit baisser ses pantalons, s'essuyer etc... la routine de salle de bain!  Mais on doit l'amener parfois "de force" parce que fiston s'écrase sur le plancher en crise pour ne pas aller aux toilettes. Si on le laissse être "autonome" il va se retenir comme un enfant qui attend au maximum pour aller aux toilettes, parce qu'il ne veut pas quitter son activité, et il s'échappe encore dans ses sous-vêtements.

On peut le trouver à "flusher" (un nouveau trip) des objets dans la toilette.  Les objets dans la cage d'escaliers tel que j'ai décrit régulièrement, vous savez comme l'enfant de 12-18 mois qui a découvert la loi de la gravité.

Toute la journée demande surveillance constante...  ou bien on peut se retrouver avec des traces de crayons dans les fenêtres, du papier dans les bouches d'airs.

Sortir dans la cour demande une surveillance accrue. Intérêt pour les cailloux qu'on doit surveiller... il marche proche des fenêtres du sous-sol et pourrait tomber dans les margelles. Il a un intérêt fort pour la piscine, le filtreur, les tuyaux, il pourrait lui prendre l'idée d'y lancer objets divers. Il redécouvre des intérêts comme lancer les ballons par-dessus la cloture pour les voir rouler dans la rue. Il aime lancer le sable.

Vous savez, ces moments agréables où vous pouvez habituellement sortir dans la cour, lire un livre tranquille ou siroter une liqueur pendant que les enfants sont maintenant autonomes dans leurs activités? C'est quelque chose qui ne nous est pas permis avec un enfant comme Tommy.

On pense déjà à quand il sera plus grand? Quand il pourra peut-être escalader la cloture... ou bien grimper sur une chaise pour avoir accès à la piscine.


Alors quand on me félicite des progrès d'autonomie de fiston, laissez-moi vous dire que quand ça fait bientôt 5 ans que tu dois revivre "le jour de la marmotte" avec un enfant qui au contraire, est loin de l'autonomie de son âge, il se peut que la fatigue et "l'écoeurite" prenne le dessus sur le "YÉ!".

On se demande surtout, à quand la possibilité de le laisser jouer sans avoir toujours les yeux sur lui... à quand la joie des parents qui peuvent rester coucher le matin alors que leur enfant peut se préparer seul et s'amuser en silence alors que tout le monde de la maison dort encore...

Parce que ce sont des choses, qui pour être "autonome" selon la définition du TED, demanderont du travail de notre part, alors laissez-moi douter sur la réelle autonomie!

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008