vendredi 9 septembre 2011

Comment une commission scolaire peut gâcher une entrée scolaire en une étape

Pour clarifier une situation avant de commencer, je veux tout simplement spécifier que j'habite en banlieu. Pas loin de la ville, pas en campagne à des kilomètres... quoique ce que j'ai envie de dire ici s'applique à tous, peu importe la situation, handicap ou non.

Tommy débutait l'école cette semaine. Sa première journée était mardi le 6 septembre.

Avant même que cette première journée arrive, l'entrée scolaire était déjà assombrie... un peu gâchée lorsque nous avons appris que la commission scolaire avait prévu un transport d'une heure et demi, seulement pour l'allée pour se rendre à l'école. Le même trajet l'attendrait à la fin des classes pour faire une première journée de MATERNELLE de 7h00 le matin (heure d'embarquée dans l'autobus) à 16h30 (heure d'arrivée à la maison).

UNE journée. Une première pour un petit bout de 5 ans.

Il ne m'en fallu pas plus pour que je tombe dans le découragement et la révolte de penser qu'une personne attitrée au transport de mon garçon trouve NORMAL de faire faire près de 3 heures de route à un enfant de 5 ans, 5 jours semaine, une année scolaire entière.

Une première discussion a eu lieu avec le responsable du transport qui m'a dit "madame, on a de l'expérience, ça fait plusieurs années qu'on fait ça et ça c'est toujours bien passé".

Le mardi matin, j'ai discuté avec le chauffeur, apprenant que l'année d'avant un des enfants faisait près de 2 heures d'autobus seulement pour l'allée.  Je le respécifie. J'habite en banlieu de Québec, pas dans le fin fond de la campagne.

Le trajet en voiture avec traffic prend environ 35 minutes. On diminue à 25 minutes sans traffic.

"Mais madame, ça a toujours bien été".

Ah oui?  Et qu'arrivera-t-il si le chauffeur doit gérer une crise, avec dix enfants TED, en plein traffic.

"Madame, il va arrêter sur le bord de la route".

Ok oui...

Mais encore.  Le chauffeur n'a AUCUNE expérience en trouble envahissant du développement. Il ne connait pas ces enfants, alors comment pourra-t-il adéquatement gérer une crise le jour que ça arrivera?

Mais bien entendu, c'est plus important de sauver des sous, et la journée qu'il y aura un problème... on verra.

Cette journée est arrivée... bien avant mardi. Elle est arrivée le 31 août lorsque j'ai appris à seulement une journée ouvrable de l'entrée scolaire, le parcours que devrait faire mon enfant.

Et cette journée... s'est poursuivie le mardi soir, lorsqu'en allant chercher mon garçon à l'autobus, 1h30 après la fin de l'école, le chauffeur m'annonça qu'il avait vomi dans l'autobus.

Le mercredi nous avons encore fait faire le trajet à fiston. Une amie me dira avoir vu Tommy un peu amorphe après déjà 50 minutes de trajet alors qu'il en restait 40 à faire. Heureusement, nous avions la chance que le mercredi est une demi-journée alors fiston est revenu pas trop magané de sa deuxième journée.

Mon idée était déjà faite, et depuis le 31 août que je vis sur le stress des démarches entreprises auprès de la commission scolaire pour faire corriger une situation que je trouve INNACEPTABLE pour n'importe quel enfant.

J'ai pleuré... j'ai passé une soirée triste et démolie le 6 septembre, la journée de l'entrée scolaire de fiston. Je l'ai vu fatigué... et je l'ai vu VICTIME de son handicap. Il a vomi. Il ne peut pas avertir le chauffeur qu'il se sent mal, personne n'a pu le réconforter, lui venir en aide pendant qu'il était malade dans l'autobus.

Deux jours d'écoles ont passées... et la troisième s'annoncerait pire.

Après 1h33 de trajet en autobus, Tommy est arrivé à l'école, avec des intervenants, qui en embarquant dans l'autobus, ont constaté qu'il avait vomi. Le chauffeur ne s'en est même pas rendu compte. Encore une fois, personne pour venir en aide à un petit garçon qui ne peut pas exprimer comment il se sent.

L'école nous a rappelé, et en tant que victime dans cette situation, Tommy s'est vu privé d'une journée d'école, parce que le protocole exige l'exclusion 24 heures lors de vomissements.

TROIS jours... l'école était commencée depuis seulement trois jours.

La commission scolaire est avisée... et malgré qu'ils travaillent pour régler la situation je ne peux qu'être révoltée de la situation.

Lorsque je discute avec les responsables, la première phrase INNACEPTABLE qu'on me répond c'est "madame ça a toujours bien été. madame, ça va bien les autres enfants n'ont pas de problèmes avec le parcours".

Heille! Je ne pense pas seulement à mon garçon dans cette histoire. Je pense à tous les enfants passés, et ceux à venir. Je pense à ces enfants qui font ce genre de parcours depuis plusieurs mois/années.

Je pense  à des enfants HANDICAPÉS, qui ne peuvent pas exprimer par la parole leurs sentiments.

"Madame ça va bien avec les autres enfants!"

Non mais, qui êtes vous pour savoir? Est-ce que vous êtes dans leur tête? Est-ce qu'ils peuvent exprimer verbalement comment ils se sentent réellement à faire près de 3 heures d'autobus par jour?

NON. Ça va bien?  Ces enfants sont les seuls qui pourraient réellement nous le dire, mais leur handicap les en empêche. J'irai plus loin en disant que plusieurs, par leur handicap, ne peuvent probablement même pas dire "non je n'ai pas envi, ça me tente pas l'autobus", leur handicap faisant en sorte qu'ils ne savent même pas qu'ils pourraient protester.

La commission scolaire a gâchée l'entrée scolaire de mon enfant et me gâche la vie depuis maintenant une semaine.

Elle "travaille" pour régler la situation, tout en me rappelant "que ça a toujours bien été". Elle me rappelle aussi que leur mandat est d'offrir un transport adéquat aux enfants et que c'est ce qu'elle a toujours fait.

Laissez-moi en douter. La journée où ces enfants pourront parler et dire ce qu'ils en pensent réellement, nous pourrions avoir des surprises.

J'ai raccroché de ma conversation avec le responsable de ma plainte, le coeur enragé. Pour tous ces parents qui n'ont peut-être pas la force de faire une plainte, pour tous ces parents qui ne savent peut-être pas qu'il y a d'autres options possibles, mais principalement pour ces enfants qui ne peuvent même pas nous parler et nous dire comment ils vivent cette décision.


Je vous demande, lecteurs, un petit appui. Un simple petit commentaire, pour montrer à tous comment ce genre de situation n'a pas lieu d'être. Je le fais pour mon enfant (qui en passant, n'est JAMAIS malade en voiture) et aussi pour tous les autres...  Un petit geste qui peut faire toute la différence, lorsque je continuerai mes démarches dans la dénonciation de cette situation.

70 commentaires:

Anonyme

C'est inhumain de faire vivre ce genre de trajet et de traitement à un enfant,encore plus à un enfant au besoin particulier.

Totalement inacceptable.

Tanya

Carabelle

Je trouve ça totalement inacceptable une telle situation. La tite madame qui te dit que tout va super bien pourtant habituellement, elle, elle en fait combien d'heures de route par jour pour se rendre à son travail ?!?!

Sûrement moins, j'en suis persuadée!

Les enfants n'ont pas à subir ça, encore moins des enfants qui n'ont pas les capacités d'exprimer leurs besoins.

Isabelle

Anonyme

je trouve terrible que des enfants et se peu importe leur condition doivent faire un trajet aussi long d autobus.

j espere sincerement que se probleme sera regler dans les plus bref delais

Anonyme

Totalement innacceptable comme situation. Tu fais bien de te battre.

leloup

c'est inimaginable. Mon fils qui est autiste a déja vormi dans son lit et a dormi dedans toute la nuit au lieu de m'avertir comme un enfant typique, il ne devai vraiment pas se sentir bien, mais malgré tout il étais dans son lit,dans son confort!!! J'ose meme pas m'imaginer, un enfants qui ne peu s'exprimer, dans un lieu inconnu, avec l'odeur au nez, le mal de coeur, Sérieux sa m'enrage vraiment... j'espere qui vont comprendre le bon sens....

Anonyme

Je trouve cela totalement inacceptable!!

Le trajet est beaucoup trop long pour un enfant.

"Ça a toujours bien été". C'est sûr que ça a toujours bien été si les enfants ne sont pas capable ou on de la difficulté à faire comprendre leurs besoins ou leur sentiment ! C'est un peu comme profiter de la situation...

Effectivement tu fais bien de te battre pour que ça change !

Anonyme

C'est totalement innaceptable de faire faire un aussi long trajet a un enfant!

Ghislaine Bernard-Surprenant

Inacceptable est un euphémisme! C'est quoi ajouter 1 voire 2 autobus sur la route??? Ces enfants sont les adultes de demain... certains certains ne contribueront pas comme d'autres à la sociétés.. mais tous ont le importance!!!

Tu fais vraiment bien de te battre pour cette situation absurde!!!

Je t’épaule à 100% même au delà! ....si ça du sens....

Natalia

C'est inhumain que des enfants (peu importe leur condition) doivent faire un trajet aussi long d autobus.

c'est une honte!

On doit le battre!

°zabel°

*stie, je suis fâchée pour Tommy, fâchée pour toi ! ça fait pas de sens, peuvent ben dire que ça va ben, c'est toujours pas les enfants qui vont se plaindre... j'en reviens pas ! :(

Nadia

Je comprend très bien votre objection à ce trajet ... est-ce que la commission scolaire que de nombreuses personnes font chaque année des dépressions - burn out - en raison de trop long trajet matin et soir et au stress qui s'y rattache? ... et ce ne sont pas que les conducteurs des voitures. Même les passagers. Un trajet aussi long est trop fatiguant pour un enfant ... et pour un enfant autisme alors là, c'est impensable. Vous savez, souvent les plaintes ne menne nul part, sauf quand elles sont faites dans les médias ... pensez-y ... c est le genre d histoire que Francois Paradis a TVA aime bien ! Bon courage !

Anonyme

Lache pas ton bout... Ça pas d'allure! Mon petit filleul est autiste et il a commencé la maternelle lui aussi, et je ne peux pas imaginer qu'il puisse faire tour ce temps en autobus...il habite à 5 minutes en autobus et j'espere toujours que tout se passe bien! Les gens qui n'ont jamais vécu avec des petits comme eux ne comprennent pas qu'ils ne sont pas comme les autres enfants, qu'ils ont des besoins DIFFERENTS! La difference est vu comme un obstacle et non comme un enrichement à la vie!

Guylène

Je trouve tout ça ahurissant. Quand on pense que ces derniers temps, les journaux en écrivent des tonnes sur les "pauvres" gens qui passent du temps dans les embouteillages... Il me semble que ce qu'on fait subir à ces enfants est bien pire. Il y a en plus une méconnaissance évidente de l'autisme.
On nous parle de vouloir favoriser la réussite de nos enfants. Mais comment pourraient-ils réussir dans des conditions pareilles? La commission scolaire s'imagine-t-elle qu'un enfant sera disponible aux apprentissages dans ces conditions?
Mon fils a droit au transport scolaire et je le refuse tous les ans. Même si à Montréal les choses semblent aller mieux que dans ton coin, j'ai toujours trouvé aberrant de faire "subir" un voyagement à mon fils. Mettre plusieurs autistes dans un endroit clos, confiné, à une heure où ils ne sont pas bien réveillés? Ben voyons!! Nous tous qui connaissons l'autisme, nous savons que ces enfants, même s'ils ne peuvent pas toujours s'exprimer, vont avoir un mal fou à gérer ce qui se passe autour... Vous imaginez, quand les séréotypies de l'un met le petit voisin dans tous ses états? Et qu'en plus le chauffeur n'est pas formé?...

Et puis combien de parents d'enfants du régulier accepteraient que leur enfant fasse autant de trajet?

Guylène Dhormes

Mélanie

ca tellement pas de sens... de la burocratie sans coeur qui ne pense pas aux pauvres enfants au bout de la ligne qui subissent les conséquences de ces décisions administratives! Tu fais bien de te battre, il faut que ca change!

Anonyme

c'est vraiment terrible, pauvre tommy :(

Anonyme

Je suis choquée des agissements de la commission scolaire! Voyons donc, même à une enfant neuro-typique ça n'aurait pas de bon sens un tel trajet! Et nos enfants à besoins particuliers qui sont pris là dedans, sans pouvoir dire ce qui va pas, à ne pas pouvoir exprimer leur besoin! Et bien sûr, avec un chauffeur qui fait une job de chauffeur sans connaître ce qui se passe dans la tête et le corps d'un autiste. J'espère pour toi et ton petit garçon que quelqu'un ayant un coeur et une tête sur les épaules va prendre une décision réfléchie qui peut faire tout la différence sur l'équilibre de ton fils. Ne lâche pas et bon courage!!!

Patricia

Anonyme

La Commission Scolaire se doit de revoir ses procédures à ce niveau. En région, ce sont souvent des taxis adaptés (de type mini-van)qui transportent les enfants handicapés. Est-ce que ça pourrait être un modèle pour la région de Québec? Entourez-vous pour cette bataille (OPHQ, APHQ, Association québécoise de l'Autisme, etc.) Bonne chance à vous!

Anonyme

C'est abérrant. Un adulte ne supporterait pas un trajet si long.
Bonne chance dans ton combat!

mélissa

pauve Tommy et tout les autres enfants c est inaceplable tant de route en une journée pour un ti homme qui doit devenir très anxieux ne baisse pas les bras l an prochain ce sera au tour de mon fils sa me ne rassure en rien bone courrage xxx

Anonyme

Mon fils ted léger a eu un problème similaire l'an passé à la maternelle. Il a le mal du transport. Il faisait 45 minute le matin et 45 minute le soir. J'ai réussi a régler le mal du transport en donnant de la gomme a mon fils et ca va bien depuis. Il y a une chose. Je comprend très bien la détresse mais je crois que le transport scolaire essaie de leur mieux pour trouver une solution. Oui c'est abominable mais il ne faut pas oublier que nos enfant avec leur handicap doivent aller dans des école spécifique et souvenr ses écoles sont loin et le transport doit aller chercher d'autre enfants différents. Il ne vivent pas tous un a coter de l'autre et il y a aussi le fait que ce n'est pas tous les chauffeurs d'autobus qui sont a l'aise avec nos enfants et savent bien comment réagir. Tu pourrais avec un papier de ton medecin demander un Taxi scolaire. Ou si tu en es capable aller le reconduire a l'ecole. Mais il faut voir dans tout ca l'ouverture du transport scolaire face a ta situation. Toi tu te sens frustrer avec raison car ton fils vomi et c'est pas le fun pour sur. Continue ton dialogue ca va porter fruit. Essaie la gomme ca fonctionne. Prend un plat de plastique avec un peu de litiere a chat aussi et demande un accompagnateur dans l'autobus. Bonne chance. D'une maman qui s'est ce que tu vis.

Anonyme

1h30 pour l'allé et 1h30 pour le retour, c'est complètement inacceptable... c'est beaucoup trop long pour n'importe quel enfant.

le ratio des classes TED n'est-il pas de 8 enfants par classe? (et dans chacune des classes il y a 1 prof et 1 tes... donc 8 enfants pour 2 adultes) et le ratio pour le transport scolaire est de 10 enfants pour 0 adulte (le chauffeur étant occupé à conduire l'autobus ne peut s'occuper d'enfant en même temps) et 10 enfants sans surveillance pendant plus d'une heure??? je comprends pas????

ajouter un ou deux autobus se doit être tellement trop compliqué, tellement trop dispendieux, tellement trop ... tellement trop mieux pour les enfants qui pourraient bénéficier d'un temps de parcours tellement plus acceptable...

je trouve cette situation complètement aberrante et je t'encourage fortement à continuer de la dénoncer.

Viviane

Anonyme

J'ajoute mon commentaire de maman à celui des autres mamans. Je ne comprend pas qu'on t'ai même proposé un tel moyen de transport pour Tommy. Ce plan A aurait du être mis de coté tout de suite. Il lui faut un transport adapté à sa situation. Le système met en péril la progression des apprentissages de Tommy et hypothèque son avenir. Sans doute qu'il faut aller plus haut que la commission scolaire. Je pense qu'un article dans le soleil aurait son petit effet. Ou une lettre a la ministre de l'éducation. Elisabeth

Nathalie Hamidi

Moi aussi je trouve ça inacceptable, si tu as besoin de passer un coup de gueule sur AI pour avoir plus d'audience, contacte-moi. Bisous et tiens-nous au courant de la suite. <3

Sophie-Geneviève

A la CSDM, les enfants TED sont voyayer en taxi scolaire principalement pour éviter la 'run de lait' qui prendrait des heures et pour assurer la sécurité et l'encadrement adéquat de ces petits anges. Je trouve déplorable que Tommy doive subir ce trajet interminable et je suis de tout coeur avec vous dans vos démarches.

Anonyme

Je suis sans mot...
C'est inacceptable.

Stéphanie Deslauriers

Psychoéducatrice, je travaille auprès des enfants autistes depuis 4 ans. Pour la plupart, l'anxiété fait aussi partie de leur vie. Parce qu'ils ne comprennent pas. Parce qu'ils ne communiquent pas par des mots. Alors, ils sont anxieux. Et quand ils le sont, comme la plupart des enfants "typiques", leur anxiété ressort non pas avec des mots, mais avec des comportements. Comme vomir, par exemple. Ou en étant plus fatigué, en faisant plus de crise, en s'isolant davantage, en se blessant (morsure, grafignes, etc.). Et pour la plupart, la réaction n'est pas nécessairement instantanée. Pour Tommy, ça a été instantané. Il a vomi. Pas parce qu'il a le mal des transports; parce que c'est anxiogène, de faire tant d'heures de transport pour aller dans un nouvel environnement. Et la plupart des enfants dans son trajet (et dans d'autres) se sentent probablement comme Tommy, même si dans l'immédiat, tout semble OK. Ce sont des enfants plus vulnérables, parce qu'ils ne peuvent pas verbaliser qu'ils ne sont pas bien. est-ce une raison pour se permettre de leur faire vivre 3h de transport par jour? pour leur faire vivre des situations que nous-mêmes, en tant qu'adultes, ne voudrions pas vivre? simplement parce qu'ils ne peuvent exprimer leur désaccord?

Anonyme

C'est tout simplement inacceptable. Tu fais bien de protester! Même pour un enfant sans besoin particulier... ça juste pas de bon sens! On parle pas d'adolescents habitant dans le fin fond d'une campagne, obligée de prendre le bus pour aller à une école secondaire regroupant plusieurs municipalités.

J'habitais en banlieue de Montréal et je faisais maximum 30 minutes d'autobus, sauf en hiver à cause des problèmes de tempêtes/déneigement. ET J'ÉTAIS ADOLESCENTE!

Sérieusement, si j'apprenais que ma fille, peu importe ces besoins, devait faire 1h30 de trajet, je serais en beau maudit! C'est aussi long qu'aller à Trois-Rivières!

Peux-tu demander au transport adapté de venir chercher ton gars???

Je contacterais aussi le comité des parents de l'école, pour qu'ils en discutent lors de leur prochaine rencontre. Sinon, je peux pas croire que les autres parents soient d'accords...

Anonyme

Je trouve cela très triste et inacceptable. J’espère vraiment pour vous et surtout pour tommy que les chose se règle. C'est loin d’être normal de faire faire 3 hrs de voyagement a un enfant de cette age et encore moins a un enfant avec des besoin particulier.

Julie

Freddou

Bonjour,
Voici notre expérience comme je l'ai décrite l'an dernier. Mon fils Xavier a maintenant 7 ans.
Octobre 2010 :
La rentrée scolaire ! La quête du parfait milieu scolaire pour Xavier a été très stressant pour nous. D'abord, une directrice qui me suggère de quitter mon emploi pour m'occuper de mon garçon, ensuite nombre de places limitées de l'école St-Michel nous ont empêchés de dormir pendant quelques semaines. Lorsque nous avons apprit que Xavier était accepté à l'école St-Michel, nous avons été soulagé et avons cru que nous n'aurions plus à nous battre. Nous avons fait erreur. Le problème, ce n'est pas l'école c'est la commission scolaire. Ce n'est pas l'école, c'est le service de garde...
Nous avons rencontré les gens de l'école qui sont magnifique et Xavier a hâte chaque matin d'aller à l'école. Par contre, il doit aller au service de garde. La règle veut que même si Xavier va à l'école dans une autre commission scolaire que celle où on habite, c'est notre école de quartier qui doit offrir le service de garde. Je vous éparge les détails mais ça été 3 semaines de discussions où nous avons dû être à la maison à 15h15 tous les jours puisque nous n'avions pas de service de garde. Sans parler du mercredi où Xavier termine à 13h ! Nous avons maintenant une entente qui prévoit que Xavier va au service de garde de notre école de quartier sauf le mercredi après-midi où il restera au service de garde de son école. Youppi ! C'est réglé ! ET NON ! La commission scolaire nous envoi une facture de 1200$ puisque nous devons débourser pour le transport entre l'école et le service de garde qui est plus loin de l'école que notre maison.

... Je rajouterais, avec le recul que, souvenez-vous que Xavier est autiste et il devait à la fois s'adapter à 11 nouvelles personnes dans sa vie ... chauffeur d'autobus, professeur, éducatrice et préposée en classe, psychologue, musicotherapeute, ergotherapeute, orthophoniste, 1 éducatrice du service de garde à l'école St-Michel et 2 éducatrices sur rotation au service de garde de notre école de quartier. ... Les crises de colère ont été des plus intensives pendant quelques semaines ... je le comprend !

Kaxya

C'est inacceptable! Handicap ou pas! Ce sont des enfants! Même un adulte ne voudrait pas faire un trajet de 3h par jours pour se rendre à son lieu de travail.
On parle ici d'enfant qui vont à l'école et qu'avec ou sans handicap c'est déjà difficile l'école.
Certain doivent être découragé, on encourage nos jeunes à faire leur études et à avoir de belle réussite.
Personnellement j'aurais juste envie de pleurer et de tout lâcher si j'étais à la place de ces enfants.
Mon fils est maintenant en 6ème année et n'a jamais eu plus de 25 minutes d'autobus à faire pour revenir à la maison. Mais même avec aussi peu de trajet, j'ai passé ses 4 premières années incluant la maternelle à aller le reconduire à l'école pour l'aider parce que c'était la crise à chaque matin et soir pour le trajet. Il trouvait ça très long et était décourager d'aller à l'école déjà qu'il n'aime pas y aller.
Bref, j'espère que ta commission scolaire va se grouiller un peu parce qu'on ne devrait pas devoir lire des texte comme celui que tu as fais. Simplement parce que ça ne devrait pas existé.
Bonne chance!!
Kaxya

Sonya

oufff c'est dégueulasse. je suis sans mots. pauvre enfant.
tu fais bien de te plaindre. J'aurais envie de garder mon enfant a la maison dans de tel circonstances.

caraganda

Je suis enseignante au primaire. Je suis aussi maman d'un petit garçon ayant des besoins spéciaux. Quand je vois la manière dont on peut traiter nos petits coeurs, j'ai juste pas hâte à son entrée scolaire... Et je ne parle pas du personnel enseignant, des éducatrices, etc. Mais bien du "système". L'exemple du transport en est un, le peu de soutient aux enseignants en est un autre. C'est d'une grande tristesse. En passant j'écrierais aux journaux pour que le plus de gens possible soient au courant des économies que la CS fait encore une fois sur le dos des enfants!!!

Jessika

Complètement inacceptable !

Il y a des adultes qui refusent des emplois à cause du nombre de temps passé en voiture pour faire le trajet.

Le petit bout a une plus longue journée que la mienne moi qui travaille 35h/semaine. Lui transport compris c'est 47h1/2 ! Hey c'est de l'overtime ça la la ! Il travaille plus que le chauffeur d'autobus qui le transporte et le prof qui lui enseigne et c'est lui qui doit faire le plus d'effort au courant de la journée ! J'en ai mon 'voyage' !

Bonne continuation pour la plainte. Ne lâche surtout pas ! :)

Anonyme

Mon coeur de maman a fait mal de te lire...
J'habite en campagne et on n'a même pas de trajet long comme ça! Je serais fâchée si mes enfants devaient faire un trajet aussi long que ça, je n'imagine même pas s'il avaient un handicap...
Je te souhaite bonne chance dans tes démarches, et que la fin qui en résultera soit belle pour Tommy et les autres élèves, parce que ce sont eux qui compte là-dedans...

gege

Pauvre enfant, il est laissé à lui même 3 heures par jours !

Il y a des taxi-bus pour ce genre de situations... utilisez votre gros bon sens bordel!

Anonyme

Je souhaite que tout s'arrange.. pauvre Tommy :(

Anonyme

Ça n'a absolument aucun bon sens.
Ici la comission scolaire a pour politique de ne jamais faire faire un trajet de plus de 50 minutes aux enfants (ted ou pas). C'est jugé beaucoup trop fatiguant.
J'aurais dû faire 50 minutes de bus matin et soir durant mes 6 années du primaire ,mais j'arrivais tellement fatiguée le soir que mes parents sont venus me chercher tous les soirs durant des années.J'Étais pas TED pour un enfant qui ne peut pas exprimer ça souffrance c'est encore pire.
INACCEPTABLE.

Anonyme

C'est inacceptable, non seulement le temps de trajet, mais l'absence d'accompagnement pour tout ces enfants. Continuez de vous battre et vous allez réussir à faire changer cette procédure inhumaine, j'en suis certaine. J'ai déjà eu à me battre contre ma commission scolaire concernant l'accompagnement de mon enfant en classe et j'ai obtenu gain de cause, mais après avoir mis beaucoup de temps et d'énergie. Allez voir votre commissaire, et votre député, ça peut avoir un effet. Écrivez à la ministre s'il le faut : quelqu'un lira votre lettre c'est certain. Les médias aussi sont un excellent levier : les commissions scolaires sont déjà mal perçues dans la population alors elles détestent toute mauvaise publicité. Bonne chance !

Anonyme

Contactez immédiatement le protecteur de l'élève de votre commission scolaire. Il va enregistré la plainte et travailler en tenant compte de la loi de l'instruction publique au Québec. L'école et le transporteur tiendront compte de ses recommandations.
Lise Dubreuil
École et Comportement

Annie

@Lise : La plainte est au niveau du secrétaire général de la commission scolaire pour le moment. On suit les étapes... on verra selon leur réponse si on doit faire d'autres démarches ou non. Pour l'instant ils travaillent à réorganiser le transport.

toutefois je veux dénoncer la situation qui semble avoir lieu ailleurs aussi... donc ce n'est pas seulement un combat pour Tommy, mais j'ai au moins envie que les gens sachent ce qui peut arriver et ce genre d'abus.


@tous qui ont laissé un commentaire : merci!

Anonyme

15heures par semaine de transport!!! cela fait 60 heures par mois! Plus de 2 journées entières! Je t'appuie dans ta bataille! Bonne chance!

Marian

C'est incroyable de faire vivre un tel trajet à des enfants. Ça ne se fait pas! Il faut te battre!!!!

Valérie

Ça n'a aucun sens de faire 3 heures de transport (surtout que vous n'habitez pas à 1h30 de l'école en question) par jour pour pouvoir fréquenter une école primaire. C'est inacceptable et j'appuie totalement ta cause. Il faut absolument que cette situation change pour le bien-être de tous ses enfants et parents.

Pour avoir un frère et une soeur avec un TED je ne comprends même pas comment cette décision a pu être acceptée par la commission scolaire. Ok, ils veulent économiser de l'argent. Le faire au détriment du bien-être des enfants est très égoïste.

Peut-être ton fils tente-t-il de faire comprendre son mécontentement (involontairement) par ses vomissements. Je sais que ma soeur utilisait ce moyen pour communiquer lorsqu'elle était de l'âge de ton fils. Son anxiété se traduisait par des vomissements. C'était une des seules façon de savoir lorsqu'une situation le rendait mal à l'aise.

J'espère que tes démarches aboutiront à un résultat positif :)

akzidenz

La commission scolaire ne travaille vraiment pas pour les enfants mais plutôt pour l'argent et l'histoire de Tommy en est la preuve. Il faut que ça change, sinon il risque d'être tanné de l'école alors qu'il vient tout juste de commencer.

Anonyme

Je trouve cette situation tout simplement inhumaine. En plus, je ne comprends pas qu'on vous réponde comme si tout était normal. Personne ne voudrait faire trois heures d'autobus ou de voiture par jour. Encore moins un petit garçon de cet âge. Je suis vraiment déçue et frustrée de constater que notre commission scolaire ne défende pas ce genre de situation et qui en plus réponde des absurdités. Je pense qu'il faut se réveiller un peu. Toutes personnes logiques voient bien que c'est inacceptable.
Je suis de tout coeur avec vous et bonne chance pour la suite.

aurore

Une honte!
Pour travailler avec des enfants différents, ils devraient savoir que chacun EST différent et que le "ça c'est toujours bien passé" n'est absolument pas une excuse.

Pauvres enfants (et tous les enfants, hein), qui doivent supporter cette indifférence!

Il ne faut pas lâcher, continuez, vous y arriverez!

Aurore
Belgique

Lynda Medakria

Mon Dieu, c'est révoltant je suis anéantie par tant d'horreur.....

Martine

C'est INACCEPTABLE et INHUMAIN de faire vivre une telle situation à un jeune enfant avec des besoins particuliers. Comme c'est partie la nos animaux sont mieux traités que nos enfants cela a aucun sens.

Continue de te battre laisse les pas gagner je t'appuie à 100%

Martine

Martine

C'est INACCEPTABLE et INHUMAIN de faire vivre un si long trajet à un jeune enfant de cette âge la et surtout avec des besoins particuliers. Nos animaux sont mieux traiter que nos enfants comme c'est partie la...

Réveillez vous les fonctionnaires c'est pas vous autres qui vous tapper ces longs trajets en autobus hein???

Lâche pas et continue de te battre contre cette machine de fonctionnaire. Je t'appuie à 100%

Martine

Anonyme

je trouve la situation déplorable et surtout innacceptable. Ce trajet est beaucoup trop long pour un enfant de 5 ans.

Caroline

Anonyme

Aucun sens ! Si c'était mon enfant, je le changerais de commission scolaire !

S.M.K.M.

On parle dun boutchou de 5 ans !! Cest complement inacceptable Pauvre Tommy =( Et âuvre tout enfant qui doit subir se long et pénible trajet 10 fois par semaine ='(

Anonyme

C'est une situation tout à fait inacceptable!!

Le bétail voyage moins pour aller à l'abatoir.

C'est inhumain ce que la commission scolaire fait vivre aux enfants.

Anonyme

C'est innaceptable!!!!! Et si l'enfant avait envie aussi d'aller aux toilettes?

Je sais que mon mari devait faire un trajet d'1h45 en revenant du secondaire et il m'en parle encore. Il me dit qu'il trouvait ça vraiment difficile, surtout qu'en arrivant à la maison à presque 6h00, il avait vraiment pas envie de faire ses devoirs puisqu'avec son TDA il lui en prenait au moins 2 heures pour les faire chaque soir...

comme tu dis: pour les enfants du passé... du présent,... du futur!!!! A bas les décision bureaucratiques connes!!!

Anonyme

Quand j'étais gamine et qu'on demeurait au bout de trajet d'autobus, je devais faire une demie-heure aller et une demie-heure retour, mal des transports inclus, et je trouvais ça infernal. Je devais absolument m'asseoir au premier banc devant pour "limiter" les dégâts. L'E-N-F-E-R!!!

Et Tommy doit faire le TRIPLE?!?! Inhumain n'est même pas un mot assez fort pour décrire le non-sens de la situation...

Tu devrais appeler les journalistes ou la radio. Ne te limite pas à faire une plainte. Faut dénoncer publiquement ce genre de situation (s'attaquer publiquement à une institution, ça donne un certain pouvoir de négociation).

Courage!

Fofie.

Anonyme

continue ta démarche personne ne sait mieux ce qu'a réellement besoin un enfant aux besoins particuliers que ses parents lâche pas!

Anonyme

Aucun sens.. L'art de pas mettre l'Argent pour les services aux bones places.. pauvre coco

Anonyme

Je compatis avec vous.

Ça se résume à un mot : argent

Sans les contraintes budgétaires, il n'y aurait pas ce genre de problème.

Plus votre cas sera publicisé plus il est probable que vous obteniez satisfaction. Bonne chance

Anonyme

Il est innaceptable qu'une directrice d'école à qui on confie les enfants tant pour l'éducation comme pour leur bien être pendant qu'ils sont sur place, puis proposer un service de transport où les enfants si petits passent trois heures enfermés dans un bus, sans pouvoir s'elever, faire pipi etc...a mon avis il faudrait se posser la question sur la compétence des responsables à proteger et défendre l'intêret des enfants qui lui sont confiés.

Anonyme

@Annie
Les commissions scolaires reçoivent beaucoup d'argent pour offrir des services à des enfants comme le vôtre. Si ces enfants-là disparaissaient de la liste des élèves du Québec, il y aurait 1.8 milliards $$$ de moins perçus par les CS. Ce n'est donc pas parce qu'ils manquent d'argent. C'est parce que cette enveloppe budgétaire se fond avec d'autres services pour lesquels elle n'était pas initialement prévue. Choississez bien votre interloculteur à la CS. Il faut contacter le PROTECTEUR de l'élève.
Lise Dubreuil
École et Comportement

Anonyme

J'enseigne dans une école dans laquelle il y 3 classes TEACCH. Les enfants de ces classes sont voyagés en berline afin qu'ils puissent bénéficier d'un encadrement approprié et faire des trajets courts.

Je trouve inconcevable que le transport ne soit pas adapté à la clientèle TEd dans votre commission scolaire.

Encore une coupure budgétaire sur le dos des enfants!

Anonyme

pffff pauvre ti :o(

lâche pas tes démarches :o)

Ériu

Je suis de tout coeur avec toi et je trouve cette situation complètement innaceptable! è_é

mythomarie (docti) qui t'envois plein de +++++++

Lee

Ayoye!!! C'est tout simplement inhumain. Est-ce que cette dame, qui te répond que c'est un transport adéquat et que ça va bien, aimerait faire 3 heures de transport chaque jour 5 jours par semaine!???!?????!!!

Amilie Ouellet

Après ça ils se demanderont pourquoi les enfants n'aiment pas aller à l'école!

Même nous, comme adulte, ne voulons pas faire 1h30 de route pour aller travailler, je ne vois pas pourquoi un enfant voudrait faire 1h30 de route pour aller à l'école!!

C'est vraiment inhumain! J'espère que votre plainte sera écoutée et qu'elle changera les choses!

Amilie

Anonyme

Aucun bon sens! Mon garçon n'a pas d'handicap et je ne voudrais pas qu'il fasse un si grand trajet d'autobus!

Vicky

Anonyme

Je t'encourage fortement a poursuivre ce combat. Avec les autres ca va bien? mais avec 1 ca va pas bien, même si c'est seulement 1, il FAUT s'attarder a SON malaise.

Je trouve la situation triste et désolante.

Je t'appuie a 100% dans tes démarches.

Anonyme

C'est inacceptable, tout simplement. C'est la recherche du profit qui fait naître des situations comme celle-là? Quelle est rôle des commissions scolaires? Gérer des budgets ou voir au bien-être des enfants?

Mais par ailleurs, je suis sûre que la situation va se régler pour Tommy et les autres enfants dans sa situation. S'agit d'en saisir l'opinion publique! ;-)

Marie-Anne

Anonyme

Bonjour,
Enfin, je me reconnais en vous! tous les jours ou j ai pleuré moi qui ai accusé son diagnostique avec une tête froide, j ai du mal à comprendre comment des enfants de 5 ans comme le mien doivent voyager si tôt et pendant une heure et plus! ils sont humains nos enfants et même s ils sont différents et qu ils ne sont pas capables de l exprimer, nous les parents on le ressent et on doit nous écouter.

Anonyme

C'est totalement inacceptable !! je suis aussi de la banlieu de Québec et pas en campagne là je suis de Neufchâtel et mes enfants doivent faire 55 minutes de bus scolaire le matin, j'ai moi aussi porté plainte à la Commission scolaire, d'autant plus que certains enfant qui sont dans la même rue que nous et même classe profitent d'un Taxi bus 40 minutes plus tard que les nôtres mais nous, nous n'y avons pas droit. Il y a de l'inégalité aussi dans les services qu'ils offrents. C'est frustrant.

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008