mercredi 3 août 2011

Il n'a rien cet enfant là... mais...

"Voyons, il n'a rien cet enfant-là... il n'est certainement pas TED (ou autiste)..."

mais...

"Il est juste un peu sauvage"
"Voyons arrête de brailler pour rien"
"Bon ça va faire le caprice, il va manger comme tout le monde"
"Il est juste trop gâter"
"Regarde-moi quand je te parle"
"Coudonc tu m'écoutes ou pas?"
"Ya quelqu'un là-dedans?"
"il fait seulement semblant de ne pas entendre"

"il a juste besoin d'encadrement"
"il est seulement timide"
"Il est juste plus lent"
"Il a juste un peu de retard sur les autres"
"Il est seulement peureux"
"Il est seulement difficile"
"Il sort pas assez"
"Il vous manipule"


Ça vous rappelle quelque chose ça?

Je pensais à ça aujourd'hui en "entendant" une des nombreuses crisettes de la minie puce "supposément" parfaite!  (euhhh j'ai jamais dit qu'elle était imparfaite parce qu'elle a un trouble!!!!)

Certaines personnes auront quelque chose à dire sur la "normalité" de l'enfant..., mais pourtant, quand on lit entre les lignes des commentaires pour prouver que l'enfant est "normal"... on peut facilement y trouver les caractéristiques mêmes qui font le trouble diagnostiqué.

Et vous... quelles phrases avez-vous entendue en tentative de vous prouver que l'enfant est "normal".

7 commentaires:

Anonyme

Bien ça venait d'une personne d'un forum elle me disait: "mais est-ce que tu envisages que peut-être il ne serait pas TED?
la sphère sociale selon ce que tu décris souvent ne semble pas vraiment atteinte ou je me trompe?"...

Annie

attention : C'est pas la première fois qu'on me retombe dessus à ce sujet (2 ou 3e en fait). Il y a une différence entre proposé une éventualité... c'est pas fait méchamment. (euhh les autres commentaires que je donnais en exemple non plus c'est pas méchant je le sais)

Pour avoir traverser les démarches avec ma grande pour aboutir à un gros ???? avec aucune réponse fiable, disons que je trouve important de ne pas perdre de vue que ça se peut que ce soit autre chose(ou que c'est ça mais qu'on tombe sur de mauvais intervenants mal formés). C'est aussi difficile à accepter un diagnostic qu'un pas de diagnostic (donc rester dans l'inconnu et incertitude).

Je dis ça parce que sur les forums je le vois et je l'ai vécu moi-même on se fait une idée... on est "sur" d'avoir raison, alors si le "spécialiste" lui décide que non, ça peut faire tomber de haut le parent qui est parti avec une idée préconcu.

C'est pas méchant et pas dit pour dire que le parent s'en fait pour rien (tk pas quand je le dis) mais plutôt juste un petit rappel pour éviter bien des déceptions. D'ailleurs j'irai rarement(j'ose pas dire jamais en 3 ans la mémoire peut en oublier) dire à un parent (courriel forum ou autre) que "ah oui c'est sûr que c'est TED".

Anonyme

« Ce n’est pas méchant et pas dit pour dire que le parent s'en fait pour rien (TK pas quand je le dis) mais plutôt juste un petit rappel pour éviter bien des déceptions. "
Désolée. J'avais compris que c'est ce que tu me disais. Et je le prenais très mal venant de toi. Je suis rendue tellement plus capable de me faire dire que mon fils n'a rien par ma famille, par la garderie, par les spécialistes. De me faire regarder comme si j'étais folle. De devoir justifier son écholalie (bien là, apprends-lui à parler comme il faut), son tournage en rond (ça doit être toi qui lui as montré ça. Tu passes ton temps à tourner en rond), son regard fuyant (ben dis lui de te regarder franchement)....Bref....Désolée encore une fois. Je prends tout contre moi depuis un temps. Ça me fait un énorme chagrin lorsqu'au lieu de voir les difficultés de mon enfant, les gens lui disent qu'il est mal élevé... et que c'est de ma faute. J'ai de la difficulté à m'y faire.

Anonyme

D'accord avec toi qu'un "non-diagnostic" est aussi difficile à avaler qu'une étiquette... Pcq quand on se lance dans cette galère que sont les évaluations pour établir un diagnostique, on espère sortir de ce bordel avec au moins une réponse!

Ceci étant dit, moi, le "mais" auquel j'ai eu droit est "C'est normal, elle ne va pas en garderie!". Pcq apparemment, la "normalité" de la garderie a entraîner "logiquement" la perte de capacité d'un parent à élever correctement ses enfants...

Fofie.

Mamanbooh

Tien, tiens, je reconnais plusieurs phrases...

Et j'ajouterais:

-quand son père était jeune, lui aussi était timide...
-à l'école, ils vont s'occuper de lui, d'elle.
-dans mon temps, ça n'existait pas.

Merci, ça m'a fait du bien ce soir!
Julie, toujours solidaires...

Anonyme

" Tu n'es pas assez sévère" et " ils te manipulent" reviennent souvent ces temps-ci, surtout qu'ils ont fait d'énormes progrès.

"Tu manques de constance dans tes interventions" et "tu répètes trop (!)", suivis de " tu es trop patiente, ils font semblant pour pouvoir "gagner" sur toi"...

Bref, ils ne sont pas TED, ils sont mal élevés !

Nadia

... Même si toutes ces phrases sont extrêmement blessantes, choquantes; ça me fait du bien de les lires car parfois j'ai l'impression d'être entouré des pires imbéciles de la terre ... je réalise que je ne suis pas la seule a vivre cela ... j'ai découvert votre blogue grace a Facebook et même si j'ai pleuré ... ça m'a fait du bien car il y a 3 semaines ... après 1 an et demi de consultation en Neurologie, en Génétique ect ... on m'a enfin dit le mot AUTISME ... donc ... je suis encore dans la période acceptation mais plus je lis ... plus j observe plus je réalise qu'en effet c'était visible mais je ne voulais pas le voir ... car j avais fini par croire que ma princesse habillé en mexx, en deux par deux, qui avait trop de jouets s'était transformé en miss crizette par ma faute ... à force de se le faire dire ... on fini par y croire ... mais le problème est beaucoup plus grand ... oh que oui il est grand ... donc merci de partager votre histoire ... ça met un baume sur ma plaie a vif ...

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008