mercredi 12 mars 2014

Non, je ne suis pas une super woman!

Je devais m'embarquer dans un gros projet pour le livre pour comprendre que je ne suis pas encore rendue "là" dans ma vie.

Le livre, certains qui me suivent depuis des années, se souviendront d'où il part.

Il y a eu cette époque, pas très longue je l'avoue puisque par la suite je n'ai juste pas eu le temps d'y repenser vraiment, où je me questionnais sur mon futur. J'ai laissé un emploi que j'aimais beaucoup et ensuite, mes projets ont été laissé de côté, faute d'énergie, de temps... et d'un peu de tout.

C'était une journée d'hiver où j'écrivais sur la sensation d'être sur pause.

Une personne a lancé l'idée du livre. Et quelques messages plus tard, d'autres gens lançaient la même idée.

Elle a fait du chemin, et en avril je commençais à écrire. Mais comme je n'étais vraiment pas une super woman, et surtout très occupée, que je n'étais pas certaine que je voulais le faire, faire payer les gens etc.. j'ai laissé tombé.

Aujourd'hui, il y a plus d'un an que j'ai repris le projet, mais de façon intensive, environ six mois.

Je peux l'affirmer maintenant, à quelques jours de la sortie officielle, que non, je ne suis toujours pas une super woman mais j'avoue que parfois...

Ces temps-ci, je jongle avec le livre, les courriels, les projets de lancement, les commandes, la validation de l'impression, les enfants, les congés, les petits bobos, la fatigue des enfants, les microbes, le manque de temps, le manque de gardienne...

Pourquoi j'en parle? Car j'avoue être déçue d'une certaine façon du temps que demande le livre versus le temps réel que j'ai à accorder à ce projet alors que j'aimerais poursuivre autant que possible aussi mes écrits sur le blogue, mais aussi car mon rôle principal est celui de maman à la maison!

Saviez-vous à quel point ce rôle est méconnue? Mère à la maison. Mère à la maison d'enfants différents.

Un jour on m'a dit que j'étais chanceuse. "Au moins tu as du temps pour toi!"

J'ai failli m'étouffer! J'ai eu envie de mordre, envie de que j'ai retenue.  Bon, on a essayé de se rattrapé autrement, en disant qu'au moins, je n'avais pas à me casser la tête avec les congés.

Bon, trois enfants à l'école, deux écoles différentes, deux commissions scolaires différentes et un bébé à la maison. Les filles qui reviennent diner, l'école qui fini très tôt, leur frère qui n'a pas d'école le mercredi après-midi, les congés des deux écoles qui ne sont pas les mêmes puisque ce n'est pas la même commission scolaire.  Peu de temps pour aller faire les commissions sur semaine. Lundi dernier, j'avais rendez-vous à la clinique pour la minie. Simple?

Bon, Tommy était en congé. La minie était malade. Le bébé devait suivre. La grande revenait de l'école avant que je puisse revenir du rendez-vous chez le médecin.

Ensuite, vous avez déjà essayé de discuter avec le docteur alors qu'un bébé hurle pour des autos et l,autre cri de ne pas vouloir y être? Seulement deux chaises pour s'asseoir!  Bref, j'ai été chanceuse, j'ai trouvé une gardienne. Ne pas me "casser la tête" ?  Tout le contraire!

J'ai rajouté là-dessus le livre???  Mais bon, je suis à la maison j'ai tout le temps pour moi non?

En réalité, présentement le bébé demande beaucoup d'attention. On va jouer dehors, on fait du ménage, la routine d'une maman à la maison... et à travers, j'essaie de gérer la page web!

Mais j'ai oublié d'ajouter, il  ya aussi les rencontres de bulletins! Les plans d'interventions... les rendez-vous chez le doc etc. .etc..

Les bulletins. En début d'année, lorsque la minie a commencé la maternelle j'ai demandé à ce qu'elle passe un test avec la psychologue si possible.  Évidemment, ça n'a pas été fait. Ce n'est pas un reproche, mais surtout, une non-surprise.  Mais, nous sommes en mars. La minie puce s'épuise de jour en jour avec l'école. Son attention diminue grandement et là, c'est problématique. Suffisamment pour qu'on demande à ce que je rencotnre le médecin et que celle-ci soit mise sur la liste d'attente pour l'évaluation avec la psychologue. Quelle surprise!

Le moins prochain va être très occupé, et c'est ainsi que j'ai compris, que non, je n'étais toujours pas super woman, mais que j'ai repensé à ce texte de l'époque où j'étais sur pause. J'ai compris, que non, peut-être que je ne suis pas sur pause, mais je n'ai toujours pas plus de temps pour moi, du temps pour penser à mon futur, une carrière... alors que je me suis embarquée dans un projet qui demande beaucoup d'investissement que je ne peux pas vraiment me permettre pour le moment.

Mon rôle principal est encore maman à la maison, probablement pour quelques années. C'est un constat que j'ai fait... même si je le savais déjà.



(ce texte écrit un peu n'importe comment n'est pas une plainte, seulement un moyen de donner signe de vie à travers la réflexion que j'ai eu récemment. Les sujets sur l'autisme sont toujours dans ma tête, mais comme je ne suis pas une super woman ;)   )

3 commentaires:

Déclics

Bonjour,

Ça plaît : tant mieux. Ça ne plaît pas : tant pis.

http://en-quete-de-declics.fr/index.php?declic=quete&autisme=Mon-bebe-n-est-pas-comme-les-autres-bebes

La suite ?
C'est parti !
http://en-quete-de-declics.fr/index.php?declic=quete&autisme=Psychose-vous-avez-dit-psychose
Au plaisir de vous lire dans les commentaires.

Bien cordialement,
Une personne autiste.

Autiste

Bonjour,

Faut-il étudier l'autisme ?

http://en-quete-de-declics.fr/index.php?declic=quete&autisme=Etudier-autisme

Bien cordialement,
Une personne Autiste.

Julie Philippon

Moi, je comprends tellement TOUT ce que tu dis!

Vraiment, sans non plus parler des deuils et des peines que nous vivons.

Ça aussi, ça prend du jus, de l'énergie.

Bravo pour TOUT ce que tu fais!

D'une maman a qui ont a aussi dit, repose-toi bien comme tu ne travailles pas. :-( Ou encore, j'aimerais avoir ta vie paisible...

Juliexxx

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008