dimanche 22 avril 2012

Temple Grandin

Temple Grandin. Le film.

Je suis en retard, même si je connaissais l'existence de ce film avant sa sortie à la télévision, c'est seulement cette semaine que je l'ai visionné.

Vous pouvez voir le trailer ici :




Au fil du temps j'ai entendu beaucoup de bons commentaires sur le film. J'ai visionné aussi dernièrement quelques conférences faites par Temple Grandin elle-même.

Lorsque j'ai commencé le visionnement du film, j'avais les émotions à fleur de peau, c'était entrer dans un monde que je connais déjà bien, mais c'était comme si on montrait une partie de ma vie et de celle de mes enfants.  Ça fait quand même un certain choc surtout dans la première moitié du film.

J'ai rit, j'ai souri, j'ai compris, j'ai eu les larmes aux yeux. 

J'aurais pu reprendre plusieurs partie du film et les écrire moi-même avec notre vécu à la maison avec les enfants. L'angoisse, ce qu'on appelle les "rigidités". De me faire montrer comment les stimulis peuvent être envahissant même si l'emphase n'a pas vraiment été mise là-dessus.

J'ai pensé à Tommy, à ce qu'on aimerait qu'il puisse devenir tout en devant faire face à la possibilité qu'il se peut, qu'il ne devienne jamais un Temple Grandin.  C'est un beau film, rempli d'espoir, mais il ne faut pas oublier que ce n'est pas la réalité pour tous les autistes. On peut garder espoir, se donner toutes les chances possibles... mais on doit aussi être réaliste.

J'ai aimé le film sous toutes ses facettes. Celle d'une enfant qu'on croyait perdu. La force des parents qui l'ont amené à être en partie ce qu'elle est aujourd'hui à une époque où la plupart, par manque d'information et de connaissances baissaient les bras. Oui elle peut se permettre de dire que sa mère l'a sauvé parce que c'est vrai.

Ce que j'ai aimé le plus, surtout dans la deuxième partie du film, c'est de me faire montrer la personne, bien au-delà de l'autisme. Parce que si Temple Grandin est autiste et brillante, elle a aussi une personnalité de fer, et elle était têtue comme plusieurs personnes "normales"ne le sont pas eux-mêmes.  Ce n'est pas de l'autisme que j'y ai vu, mais une personnalité incroyablement forte, qui savait ce qu'elle voulait et était prête à tout pour l'obtenir.

Ceci dit, je vous recommande fortement de visionner ce film. (je ne sais pas si il va être disponible longtemps ici en anglais mais en attendant :  http://www.youtube.com/watch?v=-r_6Cit0ZEs )

1 commentaires:

Anonyme

Je n'ai pas encore terminé le film, mais j'ai vu la fin avec la conférence et tout et tout...

Jusqu'à maintenant, je peux dire que j'aime le film, mais j'ai un GROS bémol : c'est à regarder comme n'importe quel autre film avec un grain de sel pcq c'est du "american dream" à la sauce autistique. Oui, Temple Grandin est une femme extraordinaire, mais elle est issue de milieu très privilégié.

Vous en avez vous des frères ou des soeurs avec un gros ranch, ben de l'espace de "nature" et peu de monde pour envoyer votre enfant y passer l'été? Moi, non.

Vous en avez vous des gros diplômes universitaires pour que les spécialistes que vous rencontrez vous accordent un tant soit peu de crédibilité? Moi oui, je l'avoue et je suis très consciente que ça me donne une longueur d'avance pour avoir confiance en mes moyens pour m'occuper de ma fille - attention là, je ne dis pas que ça prend des diplômes pour savoir s'occuper de nos enfants et avoir confiance de le faire!

Qui plus est, comme tu le dis si bien Annie, dans son caractère propre, Temple Grandin est une personnalité forte. Ca n'a rien à voir avec son autisme. Ce n'est pas tout le monde qui a cette force, autiste ou pas!

Finalement, comme dans tout bon film américain, les astres se sont placés pour qu'elle arrive à se faire une place dans la société. Corriger un détail ou deux dans le choix des possibles qui se sont présentés à elle et le résultat n'est pas le même. (Par exemple, si elle n'avait pas étudié à l'université, pensez-vous vraiment qu'elle aurait eu une quelconque crédibilité auprès des neurotypiques?)

Bref, c'est un bon film, ça donne confiance en l'avenir, mais ça reste un "american dream come true" pour elle et uniquement elle.

Fofie.

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008