dimanche 15 avril 2012

Ce soir je pleurerais...

Ce soir, je pleurerais.

À vrai dire, même si les larmes ne coulent pas physiquement, ce soir j'ai de la peine.

Ce n'est pas la faute des enfants, ni même leur handicap ou leurs particularités bien à eux.

Ce soir, je pleurerais de mon rôle de parent. Je pleurerais de parfois manquer de patience, de ne pas me sentir à leur hauteur.

J'ai de la peine de vivre ces journées difficiles où malheureusement la patience n'est plus. Ces journées où c'est tout simplement trop.

Ce soir je pleurerais, d'avoir manquer de patience avec la grande pour bien lui enseigner des petites choses de la vie. D'avoir haussé le ton, soupiré devant ses multiples incontrolables tics.

Ce soir, j'ai de la peine, parce que j'aimerais avoir une solution... et que je n'en trouve pas.

Je pleurerais des fois où j'ai vu la minie réagir à un ton plus autoritaire, sensible à ce changement dans ma voix.


Ce soir je voudrais pleurer, pas par leur faute, ni même vraiment la mienne parce que je ne suis pas une supermaman... tout simplement une maman qui fait son possible.

Ce soir, je pleurerais, de peine, quand je ferme mes yeux, de voir leur regard imprimé dans ma tête. Un regard rempli d'incompréhension et de tristesse, parce qu'ils ne comprennent tout simplement pas.

Ce soir, je pleure... de penser que chaque soupir, chaque haussement de ton involontaire (ou volontaire), chaque geste d'impatience, reste un mystère à leurs yeux, incompris...

2 commentaires:

Anonyme

garde courrage un jour à la fois et y pas un parent sur terre qui ne manque jamais de patience xx

Anonyme

Tu fais ta job de super-maman AUSSI en perdant patience et en n'étant pas parfaite, pcq la vie, la société, l'extérieur, rien de tout ça n'est parfait et surtout pas compréhensif! Si tu veux qu'ils aient confiance en eux, il faut qu'ils puissent voir une personne qui les aime avoir de la difficulté à dealer avec leurs particularités. Il faut que dans leur tête d'enfant, le message qui s'imprime c'est :"Oui, je suis compliqué(e), oui, ce n'est pas agréable pour personne, oui, je dois apprendre à dealer avec des réactions négatives, mais oui, on peut, et je peux, m'aimer malgré tout ça!".

T'es une maman géniale Annie, mais stp lâche l'auto-flagellation ;)

Fofie xxx

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008