jeudi 20 octobre 2011

J'entends avec mes yeux...

Prenez une petite minute pour réfléchir à cette phrase...

Il me semble, qu'à la lecture, et si quelqu'un me dit cette affirmation, il se peut que je trouve qu'il a des idées "un peu étranges".

Pourtant...

réfléchissez-bien!

Parce qu'à ce moment même où vous lisez ce texte, je vous dis que vous êtes étranges. Tout autant que je le suis moi-même.


Être étrange, bizarre, "pas normal", "normal", c'est quelque chose de très relatif... D'ailleurs je me souviens des heures passer à m'obstiner avec mon père sur ce que représente la "normalité" et à quel point ce n'est pas "obligatoire" d'être comme tout le monde pour faire sa vie!  Hey oui, j'étais déjà un peu rebelle dans ma façon de penser! Pas qu'il n'aura pas tenté de me convertir à la "normalité".

Ceux qui ont foi en quelque chose (peu importe quoi) diront donc que je devais être bien préparée à l'arrivée de mes petits loups un peu spéciaux! J'étais "dûe" et faites pour ça? Vous savez la phrase célèbre qui dit qu'il n'y aucunes épreuves mises sur notre chemin qu'on ne peut pas surmonter, ou bien "si on t'as envoyer ces enfants c'est que tu avais la force de les prendre..."  Quel beau compliment pour le parent qui s'en sort bien, mais quel beau moyen de tourner le fer dans la plaie du parent qui s'en sort moins bien!  (faites attention, ça et les "vous êtes courageux!")

Ceci dit, je m'éloigne du sujet principal!

J'entends avec mes yeux! Ou bien j'ai échoué mes cours de biologie, anatomie du corps humain, ou bien n'est-ce pas avec les OREILLES qu'on entend?

Pourtant, pourquoi les yeux sont si importants alors? Parce que combien de fois (et je m'inclus là-dedans) on dira à quelqu'un (comme notre conjoint!!!) ou notre enfant... "REGARDE-MOI je te parle".

Et combien de fois, on sera un peu "fâché" de se faire répondre, "oui oui je t'écoute" alors que la personne regarde ailleurs!


C'est comme ça, pour nous l'association CONTACT VISUEL vient avec ENTENDRE.  Pourtant, en 2011, c'est encore bel et bien les oreilles qui entendent.

Le principe "Neurotypique" est fort simple. On SAIT qu'habituellement, si la personne nous regarde, elle n'est pas distraite donc elle nous écoute.  (j'ai bien dit "habituellement"!)  Si la personne ne nous regarde pas, elle peut être distraite, les yeux prenant la place des oreilles qui elles se ferment involontairement.

C'est un principe très simple à comprendre non?

Pourtant...

Je  vous expliquerai alors la façon "TED" d'écouter... et autant mon explication plus haut est simple à comprendre... et que les "neurotypiques" ne s'obstineront pas à ce sujet... autant certains d'entre-eux trouveront moyen d'obstiner l'explication plus bas.


Pour nous, "NT", regarder ailleurs quand quelqu'un nous parle peut être distrayant. Si je parle à mon conjoint pendant qu'il fait la vaisselle par exemple, il se peut que ce soit aussi efficace que parler à un... MUR!

Le réflexe NT est donc de dire "regarde-moi, je te parle".


Pour le TED, dont les sens ne fonctionnent pas du tout comme les nôtres, c'est plutôt le contraire. La phrase "regarde-moi" fait l'effet inverse de ce qu'on attend. Ils n'entendent absolument pas avec les yeux!  C'est à se demander qui est le plus normal dans toute cette histoire? Nous ou eux?  (je vous l'avais dit que la normalité c'était relatif!).


Je me souviens très bien de mes débuts dans le monde TED et comment le contact visuel me semblait si important. C'est comme une des premières choses qu'on voudrait régler en tant que personne "normale".  Ça nous fatigue, c'est plus fort que nous!

Encore là, c'est facile à comprendre, je suis certaine que vous arrivez à repenser à plusieurs situations où vous aviez l'impression qu'on ne vous écoutait pas!

Pourtant, on exige des personnes TED quelque chose qui ne fait aucun sens... et je le dis en sachant déjà le nombre de personnes "contre" ce que j'écris ici.

Le TED entend avec ses oreilles, si vous lui demander de vous regarder, c'est là que vous perdez son attention!

Ne vous inquiétez-pas, je ne suis pas arrivée à cette observation du jour au lendemain... au contraire!


Si je demande (par mauvaise habitude de personne "NT") aux enfants de me regarder, je mérite des grimaces, des gros yeux, un regard en coin, du "taponnage" sur mon zipper, un regard au plafond...  (Non je ne parle pas dans un contexte de "punition" ou autre du genre où l'enfant fait exprès)

Finalement, alors que je voulais qu'ils m'écoutent, leurs oreilles se sont fermées pour faire place aux yeux. N'est-ce pas ce que j'ai demandé quand on y pense bien?


c'est à ce moment, que ce genre de photo prend tout son sens, et qu'on a un petit peu moins mal au coeur...

5 commentaires:

RJ

excellent....

Anonyme

Oui, mais en même temps, nos petits TED peuvent être autant, sinon plus, distraits par un détail visuel et "perdre le contact avec ses oreilles". Et le succès des pictos est un autre exemple qu'ils "entendent très bien avec leurs yeux" eux aussi.

Est-ce à dire qu'une des clés de la communication avec un TED est de limiter au maximum les interférences (et de respecter la façon dont ils arrivent à les limiter eux-mêmes)? Dans notre société d'hyper-stimulation, on s'entend que c'est un puissant défit...

Fofie.

Annie

fofie je me suis rendue compte après publication que le titre pouvait porter à confusion. Je voulais seulement traiter ici de l'exigence du contact visuel. dans le sens qu'on demande aux gens de nous regarder pour deux raisons (politessse et avoir l'impression qu'ils nous écoutent vraiment). Alors que le TED si tu lui demandes de te regarder ben tu le perds ça fait le contraire de ce qu'on attend et malgré tout les gens ont encore cette exigence là envers eux.

Je vais devoir corriger le tir en abordant les pictos c'est sûr.

Encore désolé pour la confusion :(

Anonyme

Malgré la petite confusion, je trouve ce texte excellent! C'est vrai qu'on peut les perdre dans les stimulations environnantes, mais en même temps on peut les perdre dans la stimulation du visage (ça cligne sans bon sens des yeux et ça bouge sans bon sens une bouche!!).
Je pense aussi qu'une des clés de communication repose dans ce que nomme Annie...Parce que quand on demande regarde-moi dans les yeux bien ils le font! Mais alors là faut pas s'attendre qu'ils écoutent en plus vu que leurs sens ne fonctionnent pas nécessairement tous ensemble! Il faut savoir ce que l'on veut!! hahahahaha!

Anonyme

Rien n'empêche que ton texte est excellent et qu'il met très bien en perspective le caractère très "convenu" du contact visuel.

J'ai tellement tendance à faire la même chose ("écoute-moi et regarde moi!") avec ma cocotte quand je veux lui faire comprendre que ce qu'elle a fait n'est pas pas correct et dans ce temps là, elle regarde partout sauf moi, elle se ferme les yeux, et moi, j'attribuais ça à de l'évitement sans me poser de questions. (Bon, je ne dis pas que dans son cas, c'est pas ça - mais ça va me demander un peu plus d'observation avant de m'asseoir sur mes conclusions...).

Sur une vidéo visionnée récemment, une autiste adulte disait qu'elle était incapable de regarder une personne quand elle lui parlait pcq un visage comportait trop d'informations visuelles à traiter.

Fofie.

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008