dimanche 18 octobre 2009

Un an plus tard



Nous sommes plus ou moins un an plus tard... Un an suite au début des démarches pour mon garçon à l'été 2008. Bientôt un an suite à l'évaluation et au diagnostic (décembre 2008).

Ma vie s'est-elle assombrie ? Non
Ma vie est-elle différente ? Non
Ma vision de la vie a-t-elle changée ? Non

Est-ce que mon garçon est différent ? Non


Ma vie s'est-elle assombrie ?

Je le dis et je le redis souvent. Mon garçon ne pouvait m'apporter plus beau cadeau. Celui de voir la vie à travers ses yeux. Voir la vie différemment de tout ce qu'on connait.... regarder en dehors des règles de la société. Sa façon de regarder un objet, un film, cette innocence... cette bonté qu'il dégage... Tommy vit pour lui et c'est agréable de faire partie de son monde... autant on "doit" lui faire découvrir le nôtre, être capable d'avoir une vision de la vie à travers ses yeux est un superbe cadeau qu'il nous apporte.

Lorsque mon garçon rit aux éclats, je cherche de mes yeux, je réfléchis, je me mets à sa place et je trouve. Je trouve ce qui l'amuse tant et je réussis à me mettre à son niveau et j'y trouve la joie, l'apaisement, le calme.... aucunes inquiétudes, un monde si beau dans ces moments ! Je n'arrive tout simplement pas à être triste, comment être triste lorsqu'on est témoin d'un moment de bonheur pur.

Je profite... je profite du moment présent, parce que bien entendu, l'adaptation d'un enfant autiste dans notre monde à nous n'est pas le plus facile, il y aura des embûches, des frustrations, et on fera tout en notre possible pour garder notre enfant heureux dans ce cheminement.

J'en parle parce que je ne voudrais pas que les gens croient que je suis aveugle, que je ne voudrais pas voir la réalité car c'est loin d'être le cas. Je ne vis que pour le présent et mon discours n'a pas changé en un an... je prendrai les difficultés au jour le jour... à travers les moments de bonheur.

Ma vie est-elle différente ?

Comment pourrais-je même croire que ma vie a changé depuis le diagnostic de mon garçon ? Comment peut-on dire que notre vie est différente puisque c'est tout simplement notre vie... c'est le chemin qu'on parcour... on ne peut pas changer le futur, on ne le connait pas, donc notre vie n'a pas changé... c'était le chemin qu'on nous étions dû d'emprunter...

Il est faux de croire qu'un diagnostic a changé ce que notre vie devait être... elle a changé ce que nous avions envisagé, l'image qu'on c'était fait d'avance... ce n'est pas la même chose.


Ma vision de la vie a-t-elle changé ?

Non. J'ai toujours vu la vie positivement (bien entendu avec nos petits jours sombres qui fait de nous des êtres humains à part entière) et le diagnostic de mon garçon n'a que renforcé cette façon de voir la vie. Voir le positif d'une journée plutôt que les petits moments plus difficiles. Être fièrs de traverser les épreuves... Avoir confiance au futur.


Est-ce que mon garçon est différent ?

Tommy. Tommy c'est le petit garçon que j'ai mis au monde en juillet 2006. Petit garçon très attendu évidemment. Tommy c'est le petit garçon que j'ai bercé, que j'ai nourri, que j'ai consolé (beaucoup !!!!!!), que j'ai appris à connaître. C'est le garçon qui m'a fait de merveilleux premiers sourires à 2 mois et demi. Qui nous a gâtés de ses rires aux éclats... Je me rappelle de petits moments complices, de l'apprentissage des premiers pas alors qu'il se lançait entre moi et son papa en riant. Je me rappelle de ses premiers bobos, des petites maladies, des petites tristesses comme des petites joies.

Autisme n'est qu'un mot pour expliquer pourquoi notre enfant n'est pas comme les autres. Pas pire que le mot homosexualité... qui explique l'amour entre deux hommes ou deux femmes.

Tommy marche sur deux jambes, a la forme humaine, il n'a pas d'étiquette au front comme certains pourraient le croire... Tommy n'est pas différent des autres... il pense différemment !

L'autisme ne définit pas mon garçon, il explique une partie de sa façon de penser.

Les hommes viennent de mars, les femmes viennent de vénus, Tommy vient d'autismapolis !!!




Un an plus tard ? Ah oui déjà ?????

En un an...

J'ai vu mon garçon grandir (physiquement !!), j'ai vu mon garçon apprendre, j'ai vu mon garçon s'ouvrir au monde... comme tout autre enfant.... à sa manière "autismapolienne".

4 commentaires:

vero

C'est tellement beau ce que tu as écrit!!!!!

Mamanbooh

C'est vrai que c'est beau! Plein de sagesse, d'amour et d'espoir...

Un peu comme une leçon de positivisme pour ceux qui trouvent ça plus difficile.

Merci, tu m'aides à avancer dans mes petits jours gris.

*Au sujet de ton billet d'avant, on m'a souvent demandée si j'avais su les problèmatiques que ma fille avaient, est-ce que je serais tombée enceinte pour un 2e? Et si vite (12 mois)? Je ne sais...

Mais, même si ce fut difficle, c'était probablement la meilleure chose qui nous est arrivée !!!

Annie

en réponse à mamanbooh ...

ma réponse à moi est là : http://ou-est-tommy.blogspot.com/2008/12/les-enfants-du-destin.html


On a eu la chance de ne pas avoir peur. De ne pas avoir à se questionner et oui c'est la meilleure chose qui pouvait arriver.

Si jamais j'ai(avais) un autre enfant je sais que je n'aurai(s) pas cette chance, qu'il y aura(it) plus d'inquiétudes, de questionnements, alors je ne peux qu'être heureuse du déroulement des événements !

Mamanbooh

Merci pour le lien, je suis allée voir votre texte...

Merci!

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008