mardi 27 janvier 2009

Des nouvelles... d'une petite vie bien remplie !

Cela fait un certain temps que je n'ai pas donné de nouvelles de ma petite famille.

Alors...............


Commençons par Tommy.

Tommy a eu 2 ans et demi en janvier. Son comportement n'a pas vraiment changé, il fait beaucoup d'auto-stimulation à la maison. Ces temps-ci son plaisir est de tourner... toujours tourner.... et lancer. Il lance tout tout tout. Je vous laisse imaginer tout ce qu'on doit ramasser à la fin d'une journée.

Son développement est stable. Il évolu toujours le petit loup malgré son retard. Après Noël nous avons acheté quelques jeux pour l'aider dans son développement. Des casses-têtes 2 morceaux qu'il réussit haut la main même en mélangeant plusieurs pièces... un jeu de balle pour lui apprendre à frapper avec un petit marteau pour travailler sa coordination oeil-main. Il a eu le frigidaire parlant qu'il adore, il commence donc à connaitre quelques nouveaux mots. Il fait beaucoup d'association de tout genre.

Un peu après Noël, Tommy faisait un jeu étrange que je ne comprenais pas. Il courrait de sa chambre jusqu'à sa chaise d'appoint en jargonnant. Peu de temps après qu'il ait commencé ce manège, j'ai découvert qu'il avait fait le lien entre sa barrière de lit et sa chaise. Tous deux de la même marque, donc il se promenait pour comparer les écritures qui étaient pareilles. Trop mignon !!!

Depuis quelques semaines il comprend qu'il doit s'asseoir dans sa chaise pour l'heure du repas. Évidemment, il sait aussi protester, si il ne veut pas manger il s'écrase par terre en hurlant, mais de plus en plus il part à la course heureux d'attendre son repas ! C'est vraiment une grosse étape pour nous et Tommy car cela prouve qu'il commence à comprendre certaines règles simples.

Il répète encore et toujours les mots, et en associe quelques-uns à la bonne chose. Hier il a vu un biscuit et l'a dit de façon très claire : "isshcuit".

On a beaucoup de plaisir !!!!



Au tour de la grande soeur.


Lors des évaluations de Tommy, nous avons discuté avec la psychologue et le pédopsychiatre au sujet de notre grande fille. Comme j'avais déjà expliqué un médecin avait avancé une hypothèse de TDAH pour la grande. Comme son comportement n'est pas facile, qu'elle fait beaucoup de crises de panique, angoisse et autres problèmes, nous en avons discuté avec les "spécialistes". Suite à cette discussion, ils nous ont recommandé d'entreprendre des démarches auprès du CLSC afin d'essayer de voir où se situe le problème. Je me rappelle encore du pédopsychiatre qui nous a répondu "C'est sûr qu'il va falloir trouver ce qui se passe avec elle." Je me rappelerai aussi lors de notre départ le jour du diagnostic, le moment où il m'a dit "On va sûrement se revoir !".

Les démarches auprès du CLSC ont été rapides puisque nous avions déjà une éducatrice qui s'occupait de notre dossier. Elle a immédiatement accepter de faire les observations chez ma grande. Elle aura fait 4 jours d'observations. Moi et mon conjoint nous nous sommes penchés plus sérieusement sur le cas de la puce et tenter de rassembler le plus d'information possible afin d'avoir toutes les chances de notre coté. Pendant ce processus, et suite aux deux premières journées d'observations de l'éducatrice... mon idée était faite. Ma grande aurait probablement besoin d'une évaluation plus poussée.

Nous n'en avons pas beaucoup parlé à notre entourage, son cas est plus "spécial". Ses problèmes sont là, mais comme son développement se passe bien, ça passe assez inaperçu. Par contre, depuis quelques semaines je remarque un changement, celui des gens que l'on croise. Les regards sont différents, on voit bien qu'elle se fait "remarquer" par ses comportements étranges.

C'est la semaine dernière que l'éducatrice m'a en effet confirmé que ma grande devrait être évaluée en pédopsychiatrie comme Tommy l'a été. L'hypothèse de départ n'est pas écarté, mais son cas est complexe et ce n'est pas un simple médecin qui pourrait trouver le fond du problème. Nos observations nous ont aussi menés à d'autres hypothèses qui devront être confirmées ou non lors de son évaluation.

Ma grande est contente, elle raconte à tout le monde qu'elle va aller à l'hopital pour jouer !J'espère seulement que tout va bien se passer le jour venu. C'est sûr qu'elle va réagir et trouver ça difficile, mais c'est pour son bien !


Évidemment, vous comprendrez que c'est beaucoup en peu de temps. En 6 mois nous avons entâmé des démarches pour Tommy et obtenus un diagnostic et c'est au tour de la grande soeur. C'est un peu difficile à digérer pour notre entourage... comme si le ciel leur tombait sur la tête. On doit aussi peut-être affronter certaines personnes qui se questionneront à savoir si ce n'est pas exagéré.... si on cherche des "bibittes" inutilement....


Et la minie dans tout ça ?

J'entends déjà les : "elle va bien elle au moins ?"

Soyez rassurés ! Ce qu'on vit avec la minie (en dehors des réveils nocturnes), est tout à fait différent des deux autres. Nous réalisons malgré nous les différences entre son développement et celui de son frère et sa soeur. Les choses qu'elle fait, l'importance qu'elle accorde à son entourage, quand elle me court après pour que je la prenne dans mes bras, ou lorsqu'elle proteste pour avoir un biscuit. Tout qu'un modèle cette minie là. Elle nous impressionne à tous les jours !!

Elle et Tommy sont maintenant au même niveau et je suis consciente qu'elle va le dépasser assez bientôt coté développement, mais ça ne me dérange pas.


Et les parents ?

Ça va bien ! Je récupère grâce aux services de répit offert par le CLSC, je me sens donc moins fatiguée. Mon conjoint a trouvé dur la vitesse à laquelle les démarches de notre grande avance, mais est maintenant en paix avec le processus !

Notre vie n'a pas changée. Ce sont les mêmes enfants, les mêmes joies et peines, les mêmes plaisirs.

0 commentaires:

Une erreur est survenue dans ce gadget

Blogger template 'Colorfull' by Ourblogtemplates.com 2008